Menu
DakarFlash
DakarFlash.com

Affaire des 200 millions : Les accusateurs de Me El Hadji Diouf arrêtés


Rédigé par DakarFlash.com, le Jeudi 24 Octobre 2019 || 282 partages || 1 commentaires

Affaire des 200 millions : Les accusateurs de Me El Hadji Diouf arrêtés
L’affaire des 200 millions de Fcfa,refait surface. Cité par son beau-frère, Cheikh Kane Diallo et un certain Papiss Diatta, Me El Hadji Diouf, qui est accusé par ceux-ci d’avoir détourné près de 200 millions de Fcfa, a réagi à l’affaire et c’est pour annoncer que ces derniers ont été arrêtés.

Au bout du fil avec la rédaction de SeneNews, la robe noire annonce que « Cheikh Kane Diallo et Papiss Diatta sont présentement gardés en vue à la Section de Recherches de Colobane. Ils ont été arrêtés cet après-midi ». Contacté par la rédaction de SeneNews, l’avocat de Cheikh Kane Diallo confirme l’arrestation de son client.

Me El Hadji Diouf annonce que ces arrestations interviennent « après qu’il s ont été dans l’incapacité de fournir dans les délais des preuves de leurs accusations de détournement de 200 millions de Fcfa de ma part ».

Revenant sur l’affaire, la robe noire de dire qu’il a « perdu près de 15 millions de Fcfa dans des aller-retour vers la France pour suivre ce dossier ». En sus, il précise que Il faut savoir que ce « Papiss Diatta se dit émigré dont j’ai subtilisé toutes les économies mais c’est faux puis qu’il n’a jamais quitté le pays. Il était le gardien de Patrick Jean Emil Girault qui, avant sa mort, lui avait signifié qu’il serait son héritier. J’ai été à la banque dont ils ont fait mention et qui est censée loger l’argent de l’héritage. Des recoupements sont en train d’être opérés pour savoir si le défunt n’avait pas d’autres héritiers. Alors comment puis-je détourner de l’argent qui n’a pas été élucidé », se questionne-t-il.


DakarFlash3




1.Posté par LOVEMASSAGE le 24/10/2019 12:50
Univers de plaisir par mon toucher de femme! 771207490 - 771207194
Osez Messieurs! Je vous attends...
Pour une "halte de détente" savoureuse.


Nouveau commentaire :