Menu
DakarFlash
DakarFlash.com

Affaire fermiers Blancs Sud-africains 'persécutés' : Dutton remet le couvert


Rédigé par DakarFlash.com, le Jeudi 22 Mars 2018 || 51 partages || 0 commentaires

 

Le ministre australien de l’Intérieur, Peter Dutton, à l’origine de la vaste polémique qu’il a suscitée entre son pays et l’Afrique du Sud, est revenu à la charge ce jeudi au cours d’une interview accordée à la radio EGB. L’homme, le verbe amer, insiste sur son projet de faciliter la venue en Australie de fermiers Sud-Africains Blancs, qu’il dit être « persécutés » au pays de Mandela.

« Certains des gauchistes fous d’ABC, du Guardian, du Huffington Post, peuvent se dire préoccupés (du sort des fermiers Sud-africains Blancs) et dessiner des BD malveillantes à mon sujet. Si les gens croient que je vais reculer à cause de leurs élucubrations, du ‘fake news’ monté de toutes pièces, ils peuvent toujours rêver. », a martelé Peter Dutton (voir photo).

Avant d’ajouter : « cela m’inquiète de voir que des gens sont persécutés en ce moment. C’est la réalité. Le nombre de gens qui meurent ou qui sont sauvagement attaqués en Afrique du Sud est une réalité. »

Le nombre de gens qui meurent ou qui sont sauvagement attaqués en Afrique du Sud est une réalité.

Pour le ministre, les fermiers Blancs Sud-africains méritent « l’attention spéciale »des services de l’immigration australiens. Il s’agit ici pour lui de savoir si oui ou non ces fermiers pourront bénéficier en Australie de visas d’humanitaires ou de réfugiés. Insistant sur son désir d’accueil, monsieur Dutton ajoute : « on examine les moyens d’aider les gens à émigrer en Australie s’ils se trouvent dans cette situation. »

Peter Dutton est combattu dans son propre pays pour son projet, où l’on le qualifie de raciste qui s’appuie sur la tristement célèbre mesure de “l’Australie blanche”. Pour rappel, cette mesure empêchait durant 70 ans (à partir de 1901) tout immigrant dont la couleur de peau n‘était pas blanche de s’installer en Australie, ce pays-continent, pourtant peuplé originellement par les Aborigènes, qui ont la peau noire.

Comme pour se défendre, le ministre assurait qu’il n’accordait pas une attention particulière à la couleur de peau. Il a même précisé que les migrants peuvent arriver en Australie, selon l’intérêt national. En d’autres termes, les migrants peuvent être acceptés en Australie en fonction de leurs compétences, mais aussi en fonction des besoins de ce pays.


DakarFlash3



Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >