Menu
DakarFlash
DakarFlash.com

Aminata Diallo: «Le Parti socialiste est un autre combat que Khalifa Sall gagnera»


En marge de l’installation du comité national d’organisation de la célébration du 30ème anniversaire de la Convention internationale des droits de l’Enfant, la socialiste Aminata Diallo est revenue sur la libération de son leader Khalifa Sall qui a bénéficié d’une grâce présidentielle ainsi que l’ancrage de leur mouvance dans le Ps.

Rédigé par DakarFlash.com, le Mercredi 2 Octobre 2019 || 222 partages || 0 commentaires

Aminata Diallo: «Le Parti socialiste est un autre combat que Khalifa Sall gagnera»
 
Khalifa Sall n’est libre que depuis trois jours mais, déjà, les calculs fonctionnent à plein régime quant à l’avenir de l’ancien édile de la ville de Dakar. Se réclamant toujours du Parti socialiste malgré sa supposée «exclusion » de cette formation, son retour à la maison de Senghor risque de créer des remous au sein de cette formation. Avant son incarcération, Khalifa Sall a été accusé avec beaucoup de ses partisans d’être à l’origine du saccage des locaux du Parti socialiste. Ce qui avait conduit à son «exclusion» de ce parti alors dirigée par Ousmane Tanor Dieng, en même temps que tous les autres Khalifistes à l’origine de ce saccage.

L’ancienne parlementaire de la 12ème Législature, Aminata Diallo, approchée hier par "Le Témoin", a estimé que le débat de leur exclusion de la maison des Verts n’a aucun sens puisqu’ils sont toujours des socialistes et appartiennent à ce Parti du premier président de la République du Sénégal Léopold Sédar Senghor.

«Nous avons des défis à relever. Il faudra que le droit soit rétabli sur les droits civiques et politiques de Khalifa Sall. Pour notre exclusion au sein du Parti socialiste, je vous le dis, nous sommes des militants du Parti socialiste. C’est un autre combat aussi qu’il faudra gagner, sans oublier qu’il y a les législatives et la présidentielle de 2024. Ce qui n’est plus loin. Nous ne sommes pas exclus du Parti socialiste. Quand on exclut quelqu’un, on lui envoie un courrier pour le lui notifier. Et personne ne peut nous exclure du Parti socialiste. Nous sommes des militants du Parti socialiste. Nous sommes des héritiers de Senghor et tout le monde sait que notre place est au sein de cette formation. Laissons Khalifa se reposer un peu» déclare la Khalifiste Mme Diallo.
 
 
Interpellée sur une possible succession de Ousmane Tanor Dieng par son leader à la tête du Parti socialiste, l’ancienne députée a préféré esquiver cette question. «Nous sommes des militants du Parti socialiste. C’est ça la meilleure des positions. Le reste, ça viendra », évacue-t-elle.

Sur le débat qui entoure la libération de l’ancien maire de la ville de Dakar, l’ex- parlementaire se veut formelle : «Ce qu’il faut rappeler, c’est que Khalifa Sall n’a jamais demandé d’être gracié. Il n’a pas écrit une demande de grâce. Khalifa n’a pas été demandeur. Donc, c’est au président de la République d’assumer ce qu’il a fait. Khalifa continue de jouir de ses droits civiques et politiques» soutient-elle.
Selon elle, Khalifa Sall "n’a jamais mandaté Me Khassimou Touré afin qu’il demande une grâce pour lui?"

DakarFlash3



Nouveau commentaire :