Menu
DakarFlash
DakarFlash.com

Assemblée nationale: Serigne Mbaye Thiam recueille les doléances des députés


Rédigé par DakarFlash.com, le Samedi 9 Décembre 2017 || 39 partages || 0 commentaires

Face au ministre Serigne Mbaye Thiam qui défend son projet de budget, la députée Ndeye Fatou Diouf est la première à prendre la parole. Ce, pour faire part au ministre de l’Education nationale de problèmes au niveau du département de Linguère où a-t-elle dit, un seul véhicule est fonctionnel au niveau de l’Inspection, en plus de demander un bloc scientifique. 

« Dans la Commune de Dahra, il y a un seul CEM avec peu de salles de classe pour 1000 élèves », a énoncé la députée.  

« Monsieur le ministre, il a des problèmes à Salémata. Cela fait six (6) ans aujourd’hui que je suis là pour là pour vous parlez du lycée de ce département. C’est vrai quelque fois vous nous appuyez en matériels mais où est-ce qu’on va mettre ce matériel ? On est à cinq (5) abris provisoires qu’on répare au mois de décembre et les premières pluies du mois de mai les emportent. Donc, Monsieur le ministre, c’est un problème qui est là. Nous comptons sur vous pour penser à cela. Deux (2) semaines aujourd’hui, les élèves du collège de Salémata n’étudient pas. Avant le mouvement national, il y avait déjà une affectation de trois (3) professeurs et trois (3) autres sont partis. Six (6) sont donc partis. Cela fait deux (2) semaines aujourd’hui, que les élèves ne sont pas en classe », relève un autre.  

Aminata Fall, représentante du département de Saint-Louis, s’est faite par la porte-voix des 100.000 habitants du quartier de Pikine. Dans ladite localité, les écoliers sont obligés de parcourir des kilomètres pour rejoindre le lycée Ahmed Fall. L’établissement est si éloigné que la plupart notamment les filles abandonnent leurs études. 

Lé députée a lancé un SOS en l’endroit de Serigne Mbaye Thiam pour qu’il leur vienne en aide. Ce, d’autant plus que c’est une doléance que ces populations formulent depuis vingt (20) ans aujourd’hui.  

Le déficit en personnel et en table-bancs revient souvent dans les discours en plus de réclamations de murs de clôture. Les doléances contre les abris provisoires sont très fréquentes également depuis ce matin.  

Il faut dire que les satisfecit pleuvent du côté des députés du Groupe parlementaire de la majorité, Benno Bokk Yakaar (BBY).  

« Médina Yoro Foula a été oublié dans tous les domaines sauf dans ceux dont Serigne Mbaye Thiam et Mary Teuw Niane ont la charge », dira le représentant de ladite localité.  « Monsieur le ministre, vous n’avez pas tout réglé mais vous avez beaucoup fait », lui tresse-t-on des lauriers.  

Toutefois, des parents d’élèves veulent des professeurs d’arabe à Koungheul. Selon la députée Fanta Sall, c’est la condition qu’ils posent pour inscrire leurs enfants. Le ministre de l’Education nationale est donc attendu pour s’exécuter.  

Alors qu’elles sont « en charge de l’électrification et d’autres factures (eau, … ) », les mairies ne peuvent pas construire des salles de classe. « Leurs moyens ne le leur permettent tout simplement pas », a souligné la députée Rokhaya Diouf qui a évalué la construction d’une salle de classe à sept (7) millions de F CFA.  

Fatou Mbaye du département de Mbacké, ne se joint pas au satisfécit. Après Serigne Cheikh Mbacké qui a dénoncé « le manque de vision » du président Macky, elle a refusé de tresser des lauriers à Serigne Mbaye Thiam. « On ne remercie pas quelqu’un qui n’a rien fait pour vous », a-t-elle lancé.  

Selon ces propres termes, « le département de Mbacké, le plus grand après Dakar, mérite un centre de formation ». En lieu et place, les deux (2) lycées que compte ledit département, ont été construits du temps de Wade… 

Dakarflash2



Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 22 Avril 2018 - 15:22 Abdoul Mbaye : "Macky est homme méchant"