Menu
DakarFlash
DakarFlash.com

Attaques contre les marabouts : Le garde des Sceaux décrète la tolérance zéro


Rédigé par DakarFlash.com, le Lundi 15 Janvier 2018 || 161 partages || 0 commentaires

L’alerte du Pdg de Walfadjiri, Sidy Lamine Niasse sur des attaques proférées par des individus à l’endroit des chefs religieux ne semble pas tomber dans l’oreille de nos autorités. D’après « Les Echos », le Garde des Sceaux, Ismaïla Madior Fall prône la tolérance zéro contre les auteurs de cette pratique devenue courante sur les réseaux sociaux. 

« L’option, elle est claire. Le Sénégal est un Etat de droit et l’Etat n'hésitera pas à appliquer le droit dans toute sa rigueur. Et lorsqu’il y a des personnes qui sont à l’origine d’offenses ou d’injures au ministère de culte, l’Etat sévit. Et chaque fois qu’il est avéré qu’il y a offense ou injure à un ministère du culte, l’Etat va réagir exactement comme il le faut, déclencher les procédures dans toute sa rigueur et appliquer la règle de droit. C’est l’option résolue. Il n’y a pas d’autre alternative, pas d’hésitation sur ce point », a déclaré hier, Ismaïla Madior Fall, en marge de sa visite de présentation de condoléances à Touba. 

Dans le journal Walfadjiri de samedi dernier, M. Niasse a alerté les autorités sur les risques d’une guerre confessionnelle, arguant qu’une vidéo réalisée par des supposés wahhabistes sénégalais, met en exergue trois hommes qui tiennent des propos gravissimes contre les confréries du Sénégal et fait le tour des réseaux sociaux. Il estime que l’affaire est trop grave pour être passée par pertes et profits. 

« Les gens ne vont pas croiser les bras pendant que leurs guides sont insultés. Si l’Etat ne prend pas ses responsabilités, tout peut arriver. Des fidèles peuvent organiser des expéditions punitives avec de probables débordements. Une situation qui a déjà ravagé beaucoup de pays et qui, si nous n’y prenons pas garde, peut nous arriver », avait-il expliqué.

leral

DakarFlash3



Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 19 Décembre 2018 - 00:17 Les dessous de l'arrestation de la fille de Diop Sy