Menu
DakarFlash
DakarFlash.com

Bamba Ndiaye: « On a jamais vu le Prophète fêter la Tabaski 2 jours après Arafat… »


Rédigé par DakarFlash.com, le Lundi 20 Août 2018 || 4796 partages || 0 commentaires

Le Sénégal va encore renouer, en cette fête de la Tabaski, avec sa triste tradition, celle de prier dans la division. Ce mardi 21 août 2018 vont prier ceux qu’on appelle, communément au Sénégal, les « Ibadous » qui sont rejoints par la famille « Omarienne ». Au moment où une autre partie de la communauté musulmane prie ce mercredi 22 août. Et paradoxalement ce lundi 20 août, jour de la station de Arafat, la communauté musulmane du monde entier observe le jeune.

Et dans les normes, le lendemain de Arafat, soit le 10ème jour, devrait coïncider avec la prière de Tabaski en même temps que l’Arabie Saoudite. Cela est-il dû aux différents lieux d’observations, soit un problème de fuseau horaire ou bien même une mauvaise interprétation des textes? Senego a tenté d’en savoir plus.

Revenons sur l’historique de la Station de Arafat.

En ce qui concerne la Station de Arafat, il faut revenir sur l’historique du Pèlerinage qui existait bien avant l’Islam. Avec l’avènement de l’Islam, Dieu l’a actualisé par le biais du Prophète Mouhamad (PSL). La station de Arafat est considérée comme le jour le plus important du Hadji qui commence le 8ème jour du mois avant de se terminer le 13ème jour. Toutefois, tout le monde est d’accord que le jour le plus important c’est la station de Arafat.

D’ailleurs, le Prophète Mouhamad (PSL) a dit dans un Hadith « Al Hadjiou Arafa… (le Pèlerinage qui se résume à la station de Arafat)« . Arafat signifie donc la reconnaissance, la retrouvaille. Et on raconterait même souvent que nos ancêtres Adama et Awa (Adan et Eve) se sont retrouvés à la station de Arafat, là où les pèlerins se regroupent aujourd’hui pour marquer ce jour si important pour les musulmans. Donc Arafat qui signifie « La retrouvaille » est le nom propre d’une montagne, Jabal arafat (Mont Arafat), qui se trouve à côté de la Mecque, là où il y a lieu le stationnement.

Quand on accepte de jeûner Arafat (9ème jour) en même temps que l’Arabie Saoudite, « la logique voudrait qu’on prie la Tabaski le 10ème jour, le lendemain de Arafat…« 

« La division est d’ordre jurisprudentielle…« , selon l’ancien ministre des Affaires religieuse, Bamba Ndiaye qui parle de la jurisprudence islamique. Au micro de senego, il tient quand même à préciser que, sur certaines questions, on peut accepter qu’il y ait différents points de vues…

Ainsi, par rapport au jour de la Tabaski, « il y en a qui considèrent, effectivement qu’il y a des possibilités qu’il y ait différents lieux d’observations de la lune. Ce qui peut conduire, pour l’Arabie Saoudite par exemple, que le mois débute le mardi et le mercredi, ailleurs. Ou vice-versa. Donc la lune peut apparaître différemment, dans des lieux différents et à des moments différents… »

« Maintenant, ce que vous dites est une autre question…« , reconnait-il à senego. Car, explique Bamba Ndiaye, « c’est une absurdité. Quand on accepte de jeûner le jour de Arafat, ça veut dire que la logique voudrait que, comme qu’on est au 9ème jour, qu’on fasse la Tabaski le 10ème jour…« , soit demain, mardi 20 août. « Si on a jeûné aujourd’hui, le 09, forcément demain, le 10 c’est la Tabaski. C’est ça la logique…« , analyse l’islamologue.

Un point de vue défendu par une frange de la communauté musulmane du Sénégal, les « ibadous » et la famille « omarienne » qui prient ce mardi 21 août. Ainsi, du point de vue du « Fikh », cette vision parait, pour notre interlocuteur, la plus solide. Aussi, un autre argument de taille soulevé par M. Ndiaye, c’ « est qu’on a jamais vu le Prophète fêter la Tabaski deux jours après la station de Arafat. Il a toujours prié la Tabaski le jour qui a suivi la station de Arafat qui est un endroit qui se trouve à la Mecque et non au Mali, au Nigéria, au Sénégal… Donc la référence c’est là-bas…« 
senego


DakarFlash3



Nouveau commentaire :