Menu
DakarFlash
DakarFlash.com

Bombardement de Bouaké en 2014 : les accusés renvoyés en assisses de Paris


Rédigé par DakarFlash.com, le Jeudi 10 Janvier 2019 || 25 partages || 0 commentaires

 

Un ex-mercenaire bélarusse et deux officiers ivoiriens, accusés d’avoir tué neuf militaires français dans le bombardement de Bouaké en Côte d’Ivoire en 2004, sont renvoyés devant les assises de Paris, a-t-on appris mercredi de sources concordantes.

La juge d’instruction en charge de cette enquête a ordonné le 7 janvier, conformément aux réquisitions du parquet, le renvoi devant la cour d’assises de Iouri Souchkine, Patrice Ouei et Ange Magloire Ganduillet Attualy, pour “assassinats, tentatives d’assassinats et destructions de biens”, selon une source proche du dossier, confirmant une information de la chaîne France 3.

Dans son ordonnance de plus de 100 pages, la magistrate retient la circonstance de la “préméditation” pour ces actes.


DakarFlash3



Nouveau commentaire :