Menu
DakarFlash
DakarFlash.com

Britney Spears : Elle livre des détails sur son coup de folie capillaire


Il y a dix ans, Britney Spears se rasait la tête sous l’œil des paparazzi. Un coup de folie sur lequel est revenue la chanteuse.

Rédigé par DakarFlash.com, le Mardi 27 Juin 2017 || 33 partages || 0 commentaires

Britney Spears : Elle livre des détails sur son coup de folie capillaire

Le 16 février 2007, quelques mois après avoir demandé le divorce à Kevin Feder­line, avec qui elle venait d’avoir deux enfants, Brit­ney Spears s’est rasé la tête dans un salon de coif­fure de Los Angeles. La chan­teuse avait d’abord demandé à un coif­feur qui avait refusé de le faire. Dans ce salon du quar­tier de Tarzana, elle a saisi la tondeuse posée devant elle pour se raser le crâne en lançant un "Maman va péter un câble", avant de sortir, mitraillée par les flashs de dizaines de papa­raz­zi. Elle a ensuite pour­suivi et frappé certains photo­graphes à l'aide d'un para­pluie. Un craquage qui restera longtemps gravé dans les mémoires.

stresslevel: britney spears in 2007 pic.twitter.com/Te6yusn1XF

— Elisa (@ElisaLam_) 21 juin 2017

After working summer camp today, I now understand 2007 Britney Spears and I can relate. ‍♀️ pic.twitter.com/O2Q0ydFPss

— Kacey Glascoe (@Kaceyy_Marie) 14 juin 2017

"Mais pourquoi j'ai fait ça ?"

Brit­ney n’en a jamais parlé. Mais à l’oc­ca­sion de son concert à Tel Aviv le 3 juillet prochain, l'interprète de Gimme More a accordé une longue inter­view au jour­nal Yediot Ahro­not dans laquelle elle évoque son pétage de plombs. "Tout ce succès me dépas­sait, avoue la jeune femme. Il est diffi­cile de comprendre son impact. Chaque jeune artiste doit comprendre qu’il faut être équi­li­bré pour rester dans cette indus­trie et pour gérer sa vie person­nelle. Parfois, c’est très diffi­cile. À l’époque, je ne savais pas toujours ce qui était bon ou mauvais".

Fin publicité dans 26 s

À ce moment là, la jeune maman révèle qu’elle était au plus mal. "Trop de gens ont contrôlé ma vie et je ne me sentais jamais moi-même. J’étais perdue et je ne savais plus quoi faire. J’es­sayais de faire plai­sir à tout le monde, car c’est dans mon carac­tère. Il y a des moments où je regarde en arrière et je me dis: 'Mais pourquoi j’ai fait ça ?' J’ai dû prendre du temps pour moi, faire des pauses, afin de soigner ma santé mentale." Depuis quelques années, tout va mieux. "Je suis bien dans ma vie. Mes enfants ont façonné ma person­na­lité et me remplissent de bonheur. Grâce à eux, je ne m’inquiète plus de ce qui va m’ar­ri­ver." La petite-amie de Sam Asghari est attendue pour enflammer tout le mois d'août The Axis à Las Vegas où elle est devenue résidente.


Dakarflash2



Nouveau commentaire :