Menu
DakarFlash
DakarFlash.com

Burundi : les autorités appelées à faire la lumière sur la disparition du journaliste Jean Bigirimana


Rédigé par DakarFlash.com, le Jeudi 3 Mai 2018 || 70 partages || 0 commentaires

 

Le Comité de protection des journalistes (CPJ) appelle les autorités burundaises à faire la lumière sur la disparition du journaliste Jean Bigirimana resté introuvable depuis deux ans.

Est-il toujours en vie ? Est-il déjà mort ? Si oui, quand, où, comment et pourquoi ? En tout cas, depuis deux longues années, les membres de de la famille du journaliste Jean Bigirimana et ses collègues du journal « Iwacu » du Burundi naviguent entre inquiétudes et interrogations.

Et en ce 3 mai consacré à la célébration de la journée internationale de la liberté de la presse, le Comité de protection des journalistes (CPJ) ne s’est pas empêché de se souvenir de Jean Bigirimana. Ainsi que l’atteste ce tweet de l’ONG de défense des droits des journalistes.

In August 2016 #Burundi-an journalist #JeanBigirimana disappeared and has never been heard from since. #WorldPressFreedomDayprovides an opportunity for the gov. of pnkurunziza  to commit to press freedom and provide answers on Bigirimana’s whereabouts.https://t.co/SkomPIKI3O pic.twitter.com/EWbrQwQsgy

— CPJ Africa (CPJAfrica) 3 mai 2018

Un souvenir qui résonne comme un plaidoyer adressé aux autorités burundaises. Lesquelles devraient mener des enquêtes sur cette disparition.

Selon des membres de la famille du défunt et les agents d’Iwacu, Jean Bigirimana a disparu le 22 juillet 2016 à Bugarama, une localité située à quelque 30 kilomètres de Bujumbura. Selon des témoins cités par Iwacu, le journaliste aurait été embarqué par un véhicule aux vitres teintées du Service national de renseignement (SNR). D’après Reporters sans frontières (RSF), « les autorités reprochaient au journaliste les allers et retours trop fréquents au Rwanda ».

Des accusations rejetées jusqu’ici par la police qui a toujours soutenu que Bigirimana n’a pas été enlevé par la police en appelant la famille du défunt à collaborer. Toutefois, les propos de certains acteurs politiques ont du mal à passer à la gorge des proches du journaliste. « Jean Bigirimana est en vacances chez son oncle », aurait écrit dans un tweet en juillet 2016, Jean de Dieu Mutabazi, homme politique proche de la Majorité cité par Le Monde.


DakarFlash3



Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >