Menu
DakarFlash
DakarFlash.com

Casamance : La voie de contournement de la Gambie toujours à l'ordre du jour


Le MPC (Mouvement Patriotique Casamançais) "ci la bokk", dans le cadre de ses journées culturelles, a encore tiré la sonnette d'alarme pour faire comprendre aux autorités gouvernementales du Sénégal que la voie de contournement de la Gambie, reste toujours d'actualité. Selon les dirigeants dudit mouvement, le désenclavement de la région Sud contribuera beaucoup au développement du Sénégal.

Rédigé par DakarFlash.com, le Mercredi 1 Février 2017 || 1474 partages || 9 commentaires

Casamance : La voie de contournement de la Gambie toujours à l'ordre du jour
Le contournement de la Gambie à partir de Keur Ayib est devenu un sacerdoce pour les jeunes cadres et les dirigeants du mouvement patriotique Casamance "Ci la bokk". Lors de leurs journées culturelles tenues dans le quartier de Grand-Yoff dont presque 30% de la population est originaire de la Casamance, ils en ont profité pour rappeler le gouvernement du Sénégal, ses ambitions de faire du contournement de la Casamance, une affaire nationale. 

Le MPC, en synergie avec toutes les associations casamançaises à Dakar, ont tous décidé d'unir leurs forces, tout en faisant bloc autour de l'essentiel afin de pousser le gouvernement à bitumer le tronçon. 

"Nous Casamançais, tenons à notre autonomie vis-à-vis de la Gambie, car avec la voie de contournement, les usagers voyageront sans contrainte quelle que soit la situation en Gambie et cela, dans leur propre territoire. Cette route de contournement n'appartient pas à la Casamance mais elle est nationale", a déclaré le porte-parole de cette organisation, Chérif Kama Abdoulaye Aïdara. 

source: Direct info

DakarFlash3




1.Posté par INSA le 01/02/2017 20:31
l'ami des sénégalais j'espère bien que tu vas tenir en compte le problème du pont gambien

2.Posté par Mactar le 01/02/2017 20:36
Le Sénégal se souvient. De retour de Banjul suite à un voyage officiel, le Premier ministre d’alors, M. Idrissa Seck, avait tenu à s’adresser aux Sénégalais pour leur dire qu’il avait  dans ses valises un beau cadeau à leur livrer. Les dictaphones et les caméras de la presse nationale et internationale sont mis en marche. Le peuple retient son souffle ! Et la bonne nouvelle tombe du ciel comme un gigantesque cadeau : « La Gambie a donné son accord pour que le pont transgambien reliant nos deux pays, soit construit d’ici à 2005 »

3.Posté par Malamine le 01/02/2017 20:37
À l’entrée de la Gambie comme à la sortie du Sénégal, le pont devait être doté de deux guichets uniques permettant aux véhicules et passagers gambiens et sénégalais de payer le prix de la traversée

4.Posté par Amina le 01/02/2017 20:39
Pis la traversée transgambienne est  un véritable casse-tête chinois pour les usagers sénégalais victimes de  diverses tracasseries avec les multiples taxes et autres mauvais traitements auxquels ils sont soumis. Quotidiennement.

5.Posté par Mamadou faye le 01/02/2017 20:42
YALA NALA YALA FAY votre noble idée d'une vérité véridique et irréprochable.
C'est le gouvernement de MACKY qui doit nous venir en aide comme il l'a fait au loyer. Si Macky SALL et son gouvernement mettait sur pied avec priorité le projet de la route bien bitumée qui vire après Koungueul pour déboucher sur le pont Gouloumbou là le transporteur gagne 127 kms sur Tambacounda pour venir à Ziguinchor et cela permettrait au village sénégalais bordant la route de se développer rapidement et de faire sortir les populations de la précarité et de la pauvreté, à coup sûr.

6.Posté par MALICK NDIÉYE le 01/02/2017 20:43
Qu avons ns fait depuis 1960 jusqu aujourd hui pour joindre nos villes,regions et c....(avec des autoroutes)sans compter sur les autres?Voila la question qu on devrait se poser?Yaya n a jamais voulu de ce pont,donc la solution etait tte trouvee.contourner la Gambie avec une autoroute

7.Posté par Nafi le 01/02/2017 20:43
Qu avons ns fait depuis 1960 jusqu aujourd hui pour joindre nos villes,regions et c....(avec des autoroutes)sans compter sur les autres?Voila la question qu on devrait se poser?Yaya n a jamais voulu de ce pont,donc la solution etait tte trouvee.contourner la Gambie avec une autoroute.

8.Posté par Kaba le 01/02/2017 20:45
J'avais 19 ans quand j'ai traversé avec le bac de farafeni pour aller en CasamanceAujourd'hui,j'en ai 70 et j'aimerais beaucoup l'emprunter à nouveau.

9.Posté par FIFI le 01/02/2017 20:46
la construction d’un pont à péage, une passerelle stratégique et  économique reliant le Sénégal et la Gambie afin de régler définitivement le problème de la mobilité et de la circulation des personnes et biens

Nouveau commentaire :