Menu
DakarFlash
DakarFlash.com

Casamance: un opérateur de noix d’acajou tué par des inconnus


Rédigé par DakarFlash.com, le Mardi 9 Juin 2020 || 53 partages || 0 commentaires

Casamance: un opérateur de noix d’acajou tué par des inconnus
La dernière attaque en date a eu lieu ce samedi dans la zone de Diouloulou où un opérateur de pays étranger a été retrouvé mort non loin d’un village, situé dans la zone frontalière avec la Gambie. La victime aurait été tuée par des inconnus qui ont emporté sa moto et son argent, révèlent des  sources  concordantes  sur  place.  Selon  ces sources, son corps a été retrouvé par des villageois de cette zone qui ont alerté la gendarmerie qui, une fois le constat fait, a aussitôt ouvert une enquête pour tenter d’identifier les éventuels auteurs  de  ce  crime  qui  défraie  la  chronique actuellement dans la zone.

 Il faut noter que beaucoup  de  ressortissants  étrangers  envahissent chaque année en cette période pour les besoins de la campagne des noix d’acajou qui est un commerce  très  florissant.  Et  cette  partie  de  la Casamance où a eu lieu ce crime est souvent le domaine de prédilection des commerçants mauritaniens, basés en Gambie voisine. Mais, il faut relever que cette zone est aussi une zone d’insécurité. Elle est infectée par une forte présence de combattants du Mfdc dont une des principales bases, au niveau du front nord (frontière gambienne) s’y trouve. 

24h avant cet incident, une autre attaque armée a eu lieu près de la frontière bissau-guinéenne. Trois jeunes d’un village déplacé qui étaient partis ramasser des noix d’acajou ont essuyé des tirs d’inconnus qui étaient embusqués dans des buissons. L’un d’entre eux a été grièvement blessé et les deux autres légèrement. Ils ont tous été reçus et soignés à l’hôpital de Ziguinchor puis  libérés.  Celui  dont  la  blessure  est  assez sérieuse doit repasser le mardi afin qu’on puisse lui extraire une balle au pied.

Certes, on ne peut, à priori, attribuer ces attaques aux indépendantistes en attendant de voir plus clair, mais beaucoup d’observateurs n’écartent pas cette hypothèse dans la mesure où ces derniers se sont souvent signalés par des exactions pendant la campagne de commercialisation des noix d’acajou en arrachant les récoltes des populations ou en tendant des embuscades aux opérateurs qui circulent, par imprudence, dans la brousse avec de grosses sommes d’argent.

Le Témoin

DakarFlash3



Nouveau commentaire :