Menu
DakarFlash
DakarFlash.com

Charlatanisme suivi de viol : L’imam Omar Thioub écope de deux ans de prison ferme


Agé de 68 ans, l’Imam de Diamaguène, Omar Thioub est accusé de charlatanisme, suivi de viol par une fille, âgée de 19 ans. Jugé au Tribunal des flagrants délits ce 25 septembre 2017, le prévenu a été condamné à 2 ans de prison ferme.

Rédigé par DakarFlash.com, le Mardi 26 Septembre 2017 || 118 partages || 0 commentaires

Une histoire de charlatanisme, suivi de viol a retenu l’attention du public, venu aujourd’hui, assister à l’audience du tribunal des flagrants délits de Grande Instance de Dakar. Devant la barre, le vieux Omar Thioub, âgé 68 ans, a comparu pour des faits de charlatanisme et viol au préjudice de Khady Sèye. 
  
Revenant sur sa mésaventure, la partie civile, âgée de 19 ans, narre qu’elle s’est rendue auprès de l’Imam Thioub pour solliciter des prières. Sur ce, elle est partie au marché Diamaguène où le marabout reçoit ses clients sous une tente. 
  
A l’intérieur, le marabout lui a remis une bouteille d’eau bénite qu’elle a bue avant de s’endormir. Cinq minutes après, elle s’est réveillée et constate des traces de sperme dans ses parties intimes. Sans piper mot, elle rentre chez elle. 
  
Après deux mois, Kh.S contracte une grossesse. Informé, le frère de la présumée victime porte l’affaire devant Dame Justice. Mais devant la barre, O.T a soutenu qu’il n’a jamais touché à aucun tif de cheveux de la jeune dame. Cette dernière a juste tendu les mains et il a formulé des prières pour elle, avant de prendre congé. 
  
 Argument rejeté par Fatim Sow, tante de la victime, présente à l’audience comme témoin. «Lorsque Kh.S m’a dit qu’elle est enceinte et que c’est lui l’auteur. Je me suis rendue auprès de lui, en compagnie de mon amie, Dieumb Sow Niang (présente aussi à la barre comme témoin). 
  
"Dans un premier temps, il a nié les faits, sous prétexte qu’il est atteint d’une prostate depuis 2014 ", relate-t-elle. Donc, rejette-t-il, il ne peut engrosser personne. « C’est par la suite, loin des indiscrétions des gens qui se trouvaient aux alentours qu’il est passé aux aveux. Et, il avait pris l’engagement de payer toutes les ordonnances de la fille », poursuit la tante de Kh. S. 
  
A cet effet, il m’a même remis la même semaine, dit-elle, 20 000 Fcfa, lorsque je suis retournée là-bas pour s’acquitter de son devoir de père. Les avocats de la défense ont plaidé pour la relaxe pure et simple de leur client. 
  
D’après eux, rien ne prouve que l’enfant porté par Kh.S a comme père O.T. « Depuis 2014, mon client a subi une intervention chirurgicale pour prostate. Même sa femme, plus âgée que Kh.S de dix ans n’arrive pas à tomber enceinte. Parce qu’il peut faire des érections, mais pas d’éjaculation. C’est une histoire montée de toute pièce par la partie civile. Parce qu’elle avait imputé sa grossesse à son ex-mari, avant d’accuser mon client », défend l’un des conseils de la partie civile. 
  
 Le Procureur de son côté a requis cinq ans de prison ferme contre le mis en cause pour pénétration sexuelle par surprise. Selon l’agent du Ministère public, les arguments du prévenu ne tiennent pas la route. « Le fait qu’il soit atteint de prostate ne l’empêche pas d’entretenir une relation sexuelle de cinq minutes. Il a usé de ses artifices mystiques pour pénétrer la prévenue. Il est simplement de mauvaise foi », apprécie-t-il. 
  
Finalement l’imam O.T, reconnu coupable de viol est condamné à deux ans de prison ferme par le tribunal. 

Leral

Dakarflash6



Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 21 Février 2020 - 12:11 Le bébé enlevé à Niakhar retrouvé mort à Fatick