Menu
DakarFlash
DakarFlash.com

Cheikh Seck : "Tanor n’a jamais demandé quelque chose et ne court derrière rien du tout"


Rédigé par DakarFlash.com, le Mercredi 11 Octobre 2017 || 118 partages || 0 commentaires

 

« Les commanditaires de cet article n’ont qu’à se démasquer et assumer leurs responsabilités. Car il faut être un homme limité, à la pensée inexistante, incapable de comprendre voire de connaître les procédures de fonctionnement de l’Administration pour avancer de tels propos« , selon Cheikh Seck.

En effet, suite à la sortie de certains conseillers des collectivités territoriales qui se plaignent de « l’inertie » de leur Président, Ousmane Tanor Dieng, le Député-Maire et Président de la Commission du Développement et de l’Aménagement du Territoire de l’Assemblée nationale s’est érigé en bouclier, à travers un communiqué parvenu à senego.

Pour rappel, des conseillers des collectivités territoriales ont voulu lancer une pétition contre le Secrétaire général du Parti socialiste car, pensent-ils, que Tanor ne fait rien pour rehausser leur image de marque afin de les permettre de bénéficier des mêmes privilèges que les députés et les membres du Conseil économique social et environnemental (Cese). Parmi leurs doléances, ils réclament des véhicules de fonction, des insignes devant leur permettre leur identification lors des cérémonies officielles mais aussi des passeports diplomatiques…

Des privilèges qui, selon eux, sont prévus dans le règlement intérieur du Hcct.

Cheikh Seck de poursuivre: « dire que ce grand commis de l’Administration, de formation basique, géomètre, dont les mathématiques et la topographie sont les fondamentaux, grand diplomate sorti de l’ENAM devenu aujourd’hui ENA, titulaire d’un troisième cycle en Droit, option relations internationales, il a été très tôt Conseiller diplomatique n°1 du Président SENGHOR qui, durant tout son règne, n’a travaillé qu’avec des hommes excellents. Ministre d’État, ministre des Affaires et des services présidentiels, il a été le numéro 2 de l’Exécutif de ce pays pendant près de deux (2) décennies« .

« Revenant encore sur cet article dont les commandités ont à la place de la réflexion agit par instinct comme des orthoptères dépourvus de cerveau, pour raconter des balivernes, en décevant tous les Sénégalais. Car, à la place du travail qu’ils doivent accomplir face aux attributions qui leur sont dévolues, ils ne parlent que de voitures, de cartes, d’insignes, de macarons et de passeports diplomatiques. C’est honteux. Et le député que je suis n’a pas voté dans le premier budget du HCCT une rubrique appelée ‘acquisition de véhicules pour les Hauts Conseillers’« , confie-t-il.

A cet effet, il est d’avis que « le président Ousmane Tanor DIENG, soucieux des conditions de travail des Hauts Conseillers et avec la grande générosité et la compréhension du Président Macky SALL, a trouvé une solution à ce problème logistique qui verra son application bientôt. Mais un État, c’est la discrétion et la responsabilité. Et on ne peut pas étaler sur la place publique, le fonctionnement d’une Institution« .

S’agissant des passeports diplomatiques, pour M. Seck, « ce n’est pas le Président Tanor qui les donne, mais plutôt le Ministère des Affaires étrangères et après accord du Chef de l’État« .

« Aux Commanditaires et aux Commandités, je leur demande de garder le calme car cette institution, elle est nouvelle et elle ne peut pas, dès son installation, atteindre sa vitesse de croisière. Le monde ne s’est pas fait en un seul jour et tout bon Sénégalais soucieux du devenir de ce pays doit toujours souhaiter et prier pour que Benno Bokk Yaakar soit plus fort et les leaders Macky SALL, Moustapha NIASSE et Ousmane Tanor DIENG continuent leur compagnonnage pour un Sénégal émergent« , précise-t-il dans le communiqué parvenu à senego.

Cheikh Seck conclu en ces termes: « Enfin qu’ils sachent que le président Tanor n’a jamais demandé quelque chose et ne court derrière rien du tout« .


DakarFlash3



Nouveau commentaire :