Menu
DakarFlash
DakarFlash.com

Cissé Lô : «Ce que j’ai promis au Khalife général des Mourides…»


Rédigé par DakarFlash.com, le Lundi 30 Décembre 2019 || 199 partages || 0 commentaires

Le responsable de l’Alliance pour la République, Moustapha Cissé Lo a tenu à apporter la précision. Il n’est pas prêt à prendre sa retraite politique. Comme le font croire certains, suite à son audience vendredi dernier, avec le Khalife général des Mourides. Contrairement aux informations qui circulent, Serigne Mountakha Mbacké, dit-il, l’a exhorté à arrêter la polémique politicienne. Un conseil qu’il compte suivre à la lettre. Même s’il soutient qu’il ne se présentera plus aux élections législatives, le Président du Parlement de la Cedeao maintient cependant sa candidature à la mairie de Dakar aux élections locales à venir.

Le Khalife général des Mourides vous aurait conseillé, lors de votre audience, d’arrêter la politique. Etes-vous disposé à quitter la scène politique ?

Le Khalife m’a fait savoir qu’il me porte le même souhait qu’il a pour lui et Serigne Issakha. Il m’a dit également que je ne dois plus disputer quoi que ce soit avec quiconque, car Serigne Touba a déjà tout fait pour moi. Il m’a donné le même conseil que Serigne Sidi Mokhtar Mbacké. Il m’a demandé de ne plus verser dans des polémiques politiciennes aussi bien dans les médias que dans d’autres occasions. En réponse, je lui ai dit que j’ai atteint le plus haut niveau dans la politique de notre pays. Que je ne ferai plus jamais de la politique politicienne. Je ne serai plus là à me chamailler avec des camarades politiciens. J’ai dépassé cela. Mon unique souci, c’est le développement de mon pays. Et j’œuvrerai toujours dans le sens de soutenir l’intérêt des populations. Je suis et je resterai dans l’Alliance pour la République (Apr). Je continuerai de soutenir le Président Macky Sall, mais je ne participerai plus à aucune élection pour disposer en retour d’un poste de responsabilité. Ni les Législatives, ni la Présidentielle. Je ne briguerai plus un poste de député.

Vous venez de dire que vous n’irez plus en compétition pour un poste de responsabilité. Qu’allez-vous donc faire de vos projets pour la mairie de Dakar ?

Cela n’a rien à voir. Ce sont deux choses différentes. Je maintiens ma candidature pour la mairie de Dakar. Le Khalife ne m’a pas conseillé de laisser tomber la politique. Il m’a simplement dit d’arrêter les polémiques, faisant allusion à mes précédentes sorties qui ont créé des attaques verbales par presse interposée.

Est-ce que les polémiques peuvent manquer quand on a une ambition pareille ?

Je battrai campagne pour conquérir la mairie de Dakar sur la base d’un programme que je mettrai en place avec mes collaborateurs. Soyons clair là-dessus. Je précise que Serigne Mountakha Mbacké ne me l’a pas interdit. Je suis toujours candidat. J’ai informé le Président Macky Sall et Serigne Moussa Nawel. Personne ne m’a jusque-là interdit de dérouler ce projet.

Pour qu’il y ait controverse, il faut d’abord qu’il y ait une situation qui s’y prête. Il y a eu un débat, je suis intervenu.  Serigne Cheikh Maty Lèye a été le premier à m’enjoindre d’arrêter les querelles dans les médias. Dorénavant, chacun est libre d’aller dire ce qu’il veut dans la presse, je ne répondrai plus. Je n’attaquerai plus personne ni Ousmane Sonko, ni Idrissa Seck, ni les leaders du Parti démocratique sénégalais (Pds). J’en ai fait la promesse au Khalife. L’autre aspect c’est que le Président Macky Sall m’a nommé ministre-conseiller et ensuite il m’a limogé. J’ai alors dit que je n’accepterai plus un poste de nomination par décret. Puisqu’on vous nomme et vous dégomme au gré des humeurs. Je n’en veux plus. Je ne chercherai plus un siège à l’Hémicycle. Je reste tout de même responsable-membre de l’Apr. Je ne démissionnerai pas. La mairie par contre, c’est une affaire de citoyenneté. Je garde ma candidature à la mairie de Dakar. Je suis à Dakar et je compte m’impliquer dans le développement local.

Je serai candidat aux prochaines élections municipales et je n’irai pas sous la bannière de Benno bokk yakaar (Bby). Ma candidature sera peut-être portée par «Dekkal Ngor». En 2009, j’avais refusé l’alliance avec Bby aux Locales et j’avais porté la candidature de «Dékkal Ngor» pour Macky Sall dans la région de Diourbel, en tant que tête de liste. Tout ce tintamarre, c’est parce qu’ils savent qu’ils ne peuvent pas gagner sans moi. Je ne m’allierai pas avec eux.

Quand s’est tenue votre audience avec le Khalife des mourides ?

Depuis avant-hier (vendredi, Ndlr). Je rencontre le Khalife tous les jours. Mais c’est vendredi qu’il m’a donné ce conseil.

Etes-vous donc dans une dynamique de vous réconcilier avec vos «ennemis» au sein de votre parti (Apr)?

Ai-je des ennemis dans notre parti ? Je ne pense pas. J’attends des gens m’apporter des répliques au nom, disent-ils, du Président Macky Sall. Ils cherchent juste à lui plaire pour bénéficier en échange de postes. Mais le président de la République ne m’a jamais appelé pour condamner mes sorties. Il a mon numéro de téléphone. En plus, il n’a jamais envoyé un émissaire me voir pour porter un quelconque message de sa part. Ces gens qui parlent veulent créer les moyens pour s’approcher de lui. Beaucoup d’entre eux m’ont confié qu’ils ne pouvaient pas décrocher une audience avec Macky Sall. C’est leur unique vœu.
igfm


DakarFlash3



Nouveau commentaire :