Menu
DakarFlash
DakarFlash.com

Cissé Lô doit revoir sa copie (Par Malick Wade GUEYE)


Rédigé par DakarFlash.com, le Lundi 16 Décembre 2019 || 184 partages || 0 commentaires

Il bouillonne et crépite comme du feu depuis l’élection de son Excellence le président Macky SALL au pouvoir en 2012. Il insulte, menace, agresse, attaque tout le monde comme du feu dans le vent et personne ne lui dit la vérité. Il croit obtenir gain de cause par la violence sous toutes ses formes. Ceux qui ont tenté de le raisonner par toutes les formes de communication ont reçu des coups.

Récemment avec Maître Djibril WAR, son fils s’est invité à cette affaire entre alter égo sans raison, menaçant de faire la copie à l’honorable député si toute fois il s’en prenait à son père. Moustapha Cissé LO se croit tout permis car il a senti une poussée de ses ailes par son statut actuel qui est l’œuvre de la bienveillance et de la bienfaisance du président Macky SALL envers lui.
 

Au lieu d’être reconnaissant et intelligent, il croit dur comme fer que tout le monde a peur de lui. Il pense produire sur ceux avec qui il a passé les années dans l’opposition, une influence qui se fait sentir à tout bout par des menaces de toutes sortes. Il considère la politique comme une tontine, un GIP (Groupement d’Intérêt Politique) dit-il. Il croit qu’il règne entre militants d’un même parti ou d’une même coalition qu’une union de circonstance basée sur l’intérêt personnel et que chacun et chacun doit avoir sa part. Il n’a aucune notion d’une République ni la culture d’un État.

 

Il doit savoir que tous les républicains ont le cœur attendri de dégoût à chaque fois qu’il parle aux journalistes. Il doit savoir que si on passait à l’évaluation des actions de chaque militant ou sympathisant du parti APR pour mettre les plus méritants et compétents aux postes, CISSÉ LO allait être à une autre station beaucoup moins importante que celle qu’il occupe actuellement. Les murmures des uns et des autres ne cessent d’augmenter à chaque sortie de Mr. Cissé LO provoquant une indignation profonde. Mais la discipline de parti et le respect à l’autorité de son Excellence le président Macky SALL imposent certains responsables à la retenue. Mais c’en est vraiment trop de ces sorties incompréhensibles. Il faut qu’on se dérobe du spectacle de la faiblesse devant certaines personnes au sein du parti ; force doit rester à la loi.
 

Le président Macky SALL doit siffler la fin de la récréation pour de bon avec la manière et la forme. On en a trop entendu. Nous sommes à un moment où la solidarité, la concentration, l’engagement, la discipline, la retenue dictent tous les collaborateurs du Président à cultiver l’excellence de la nature humaine pour s’acquitter de la mission qui lui est confiée. On note trop de dérapages dans son entourage ces derniers temps. Il est vraiment temps de se ressaisir comme l’a bien rappelé l’honorable député Demba SOW de la DSE France récemment à l’hémicycle pour le compte de la coalition BENNO BOKK YAAKAAR. Nous savons ce que vaut dans le cœur modeste des vrais républicains, le président Macky SALL en premier, le sacrifice pour éviter la honte, mériter la confiance des sénégalais qui ont voté pour lui : la sérénité face au pouvoir, la droiture face à l’argent, la retenue face aux délices, le silence face aux turpitudes, la justice face aux faits et actes pour la sanction qui s’impose ; positive ou négative.

Qu’est-ce qui discrédite certains hommes politiques et rendent leurs relations avec leurs bases si peu durables ? Ce sont les intérêts personnels, c’est l’empire de l’argent ; ce sont les manières inhumaines des conquêtes de titres ou de rangs, le mépris, le manque de considération et l’arrogance. Rien de tout cela ne devait nous diviser de nos bases si servir la Nation était notre seul sacerdoce. La mission est noble, œuvrons pour la rendre toute sa raison. Mais quand nos cœurs seraient moins ineptes aux prestiges, quand nous serons conscients que l’utilité de la vie est seule en l’usage, que seul le pouvoir de Dieu est éternel, nous resterons toujours dans la quiétude attendant fièrement de mourir une belle mort, partout où l’occasion nous est offerte à s’exprimer par le verbe ou l’action, faisons le pour satisfaire à ceux qui nous ont confié leur destin.

Pour ceux qui pensent comme Cissé LO et qui versent dans la menace, la violence, les invectives, l’arrogance, l’indiscipline…, assurément, il arrivera un jour où ils feront face à la VERITE. Le jour où il faut rendre compte au peuple ou à Dieu. Eh oui ! mes chers camarades de parti, il faut soigner nos vices au prix de la foi et à l’attachement de notre chère patrie pour servir les populations en étant conscients que rien n’est éternel sur terre. Cédez votre humanisme dans la droiture pour finir en beauté ce second mandat. Les hommes passent et les Institutions demeurent, j’ai dit.

Malick Wade GUEYE, DSE/APR Espagne.


DakarFlash3



Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 24 Janvier 2020 - 13:04 Kaolack: Mouhamed Cisse sera enterré à Medina Baye