Menu
DakarFlash
DakarFlash.com

Condamné à 2 ans pour viol sur mineure, Abdel Kader Konaté nie les faits qui lui sont reprochés


Condamné en première instance pour viol sur une mineure de 13 ans, ce fils du chef de quartier de Niayes Thioker était encore hier devant la barre de la cour d’appel pour contester les faits en question.

Rédigé par DakarFlash.com, le Lundi 20 Février 2017 || 48 partages || 0 commentaires

 

Devant les juges, il a encore plaidé non coupable en rapportant les fait comme suit: «un gars m’a amené la jeune fille la nuit chez moi, en me disant qu’elle s’était perdue. Il m’a demandé à ce que j’appelle mon père mais à cette heure tardive de la nuit, mon père était déjà au lit. Par la suite, je suis allé vérifier les moutons et quand je suis revenu, il était déjà parti, laissant la fille chez moi. C’est ainsi que je l’ai amenée dans la chambre».

Le fils du chef de quartier  de Niayes Thioker poursuit: «vers 7 heures, l’homme qui l’avait amené est venu la chercher. Je lui ai demandé d’aller à la police mais il est sorti et est revenu quelques minutes plus tard avec 4 autres personnes pour prendre la fille».

Une version raillée en entier par la victime qui, à son tour, raconte «il m’a entraînée dans sa chambre et a couché avec moi à plus de trois reprises». Aussi, le certificat présenté fait état d’une perte d’hymen récente.

Cheikh Gueye, le boulanger qui avait amené la fillette chez le chef de quartier souligne que «c’est Abdel Kader Konaté qui lui avait demandé de laisser la fille chez lui. Puisque je n’accordais aucune confiance à ce jeune homme, je suis revenu vers les coups de 6 heures du matin pour s’enquérir de l’état de la fille. Mais Abdel Kader Konaté avait installé cette dernière dans sa chambre où il a abusé d’elle pendant toute la nuit».

Mécontent de l’attitude du sieur Konaté, Cheikh Gueye a ensuite interpellé la police. C’est à l’arrivée des limiers que le chef de quartier a été mis au courant et que son fils a décidé de sortir la victime de sa chambre.

Après avoir écouté les plaidoiries, le juge qui avait déjà condamné le prévenu Abdel Kader Kanouté à deux ans ferme en plus d’une amende de 1 500 000 francs CFA, décide que ce dernier reste en prison jusqu’au 8 mars, date à laquelle le verdict sera rendu.


Dakarflash6



Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 16 Février 2020 - 11:52 AFFAIRE DE SA FILLE: La colère de Mame Makhtar Guèye