Menu
DakarFlash
DakarFlash.com

Congo - Mort suspecte de 13 jeunes : versions contradictoires au sein du gouvernement


Rédigé par DakarFlash.com, le Vendredi 27 Juillet 2018 || 117 partages || 0 commentaires

 

Les membres du gouvernement congolais ont du mal à accorder leurs versions sur la mort suspecte de treize jeunes garçons il y a quelques jours. Ce jeudi, le ministre de l’Intérieur a reconnu que ces derniers sont morts dans un commissariat à Brazzaville. Une version bien éloignée de celle que son collègue de la Communication avait donnée.

“Une vingtaine de jeunes avaient été interpellés dont seize ont été placés en garde à vue au commissariat de Chacona (dans le quartier de Mpila). Dans la nuit du 22 au 23 juillet, treize d’entre eux y ont trouvé la mort”, a déclaré le ministre Raymond-Zéphirin Mboulou en réponse à une question à l’Assemblée nationale.

Ils avaient été interpellés à la suite du “décès tragique le 9 juillet d’un citoyen nommé Julien Obongo dans un quartier de Brazzaville”, quand “la police a organisé une opération spéciale dans ce quartier pour traquer les délinquants”, a-t-il poursuivi.

“Je ne peux pas en dire plus pour le moment. Une commission d’enquête administrative et judiciaire, impliquant l’Inspection générale de police, a été mise en place pour élucider les circonstances de ce drame. Des mesures conservatoires ont été prises au niveau de ce commissariat”, a précisé le ministre.


DakarFlash3



Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >