Menu
DakarFlash
DakarFlash.com

Congo : ouverture du procès par contumace de Jean Martin Mbemba (médias)


Rédigé par DakarFlash.com, le Mercredi 23 Mai 2018 || 43 partages || 0 commentaires

Le procès de Jean Martin Mbemba soupçonné de « tentative de déstabilisation des institutions congolaises » s’ouvre ce mercredi, d’après les médias locaux. Mais, le prévenu est en France.

La session criminelle poursuit son bonhomme de chemin au Congo, notamment à Brazzaville où de hauts dignitaires du régime de Sassou-Nguesso dont Jean Marie-Michel Mokoko et Norbert Dabira ont déjà été jugés et condamnés respectivement à 20 ans et 5 ans de prison ferme pour atteinte à la sûreté de l‘État.

Ce mercredi, c’est au tour de Jean Martin Mbemba de comparaître devant la barre de la chambre criminelle de la Cour d’Appel de Brazzaville. Il devrait répondre de la « tentative de déstabilisation des institutions congolaises » dont l’accuse la justice de son pays. En effet, selon la direction de la surveillance du territoire (DST), service de renseignements citée par des médias proches du pouvoir, l’ancien président de la Commission nationale des droits de l’homme et ancien ministre de la Justice, garde des Sceaux, est visé depuis 2013 par une enquête pour « possession d’armes et munitions de guerre ».

Mais Jean Martin Mbemba n’est pas au Congo. Il sera donc jugé par contumace. À l’image des coaccusés de Mokoko condamnés eux aussi à 20 ans d’emprisonnement. À l’instar de l’ancien président de la République, Pascal Lissouba condamné en 2001 à 30 ans de réclusion criminelle pour « crimes économiques » pour avoir « bradé » le pétrole dans les années 1990.

Quel sort attend donc Maître Mbemba ? Seuls les jurés dont le président Christian Oba pourront décider du remplissage du casier judiciaire de l’ancien avocat.


DakarFlash3



Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >