Menu
DakarFlash
DakarFlash.com

Côte d'Ivoire : les librairies menacées de disparition


Rédigé par DakarFlash.com, le Mercredi 14 Mars 2018 || 51 partages || 0 commentaires

 

Plus de la moité des librairies en Côte d’Ivoire ont fermé en dix ans, a annoncé mardi leur responsable, y voyant une menace sur la profession dans un pays où la culture du livre n’est pas développée.

“Nous vendons des instruments du savoir dans une population à moitié analphabète” a expliqué à l’AFP René Yedieti, président des libraires de Côte d’Ivoire. “En 2008, la Côte d’Ivoire comptait plus de 40 librairies de référence, contre 15 actuellement”.

Les libraires mettent en cause une politique publique de la gratuité dans le primaire qui a “fait beaucoup de mal aux librairies, dont beaucoup vivent de livres scolaires”.

M. Yedieti, s’exprimait lors de la célébration des 80 ans de la Librairie de France en Côte d’ivoire, la plus importante entreprise de distribution de livres en Afrique francophone.

Plusieurs auteurs comme Erik Orsenna, Jacques Attali, Christine Taubira et Marguerite Abouet sont attendus pendant cette célébration qui va durer toute l’année. 

Près de 5 millions d‘élèves étaient scolarisés en 2016 dans les établissements primaires de Côte d’Ivoire, et plus de 300.000 enfants dans le pré-scolaire, selon le ministère ivoirien de l’Education nationale.

D’après l’ONU, le taux d’alphabétisation est de 56,9% pour les adultes ivoiriens, contre 67,5% pour les jeunes. La Côte d’Ivoire est classée 171e sur 187 Etats en terme d’indice de développement humain par l’ONU.


DakarFlash3



Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >