Menu
DakarFlash
DakarFlash.com

Crise anglophone au Cameroun : escalade des violences à 5 mois des élections


Rédigé par DakarFlash.com, le Mercredi 30 Mai 2018 || 43 partages || 0 commentaires

La violence dans la crise anglophone au Cameroun a connu un nouveau pic ces derniers jours. La situation est inquiétante et interpelle quant à la tenue des élections censées se tenir en octobre 2018.

Difficile d’oublier les scènes horribles du carnage de Menka ce week-end. Selon un bilan officiel, l’offensive des forces camerounaises contre un groupe de sécessionnistes qui auraient pris en otage un village – s’adonnant à des viols et kidnapping – a fait 32 morts. Mais le bilan serait plus lourd si l’on s’en tient à des témoignages indépendants.

Depuis le début de la crise anglophone – du nom du conflit qui oppose le gouvernement camerounais à des activistes sécessionnistes des régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest – c’est la première fois qu’autant de morts sont comptabilisés en une seule journée.

Au Cameroun, les images de la scène ont suscité une onde de choc, accusant parfois le gouvernement d’avoir exécuté des populations civiles. Mais Yaoundé est formel, aucune des personnes ciblées par l’armée n‘était civile et innocente. Issa Tchiroma Bakary, le ministre camerounais de la Communication et porte-parole du gouvernement assure que le commando “terroriste” était responsable des assassinats de gendarmes dans la région.


DakarFlash3



Nouveau commentaire :