Menu
DakarFlash
DakarFlash.com

Débat entre Boun Dionne et les députés de l’opposition : Et s’il manquait « Bougazelly » ?


Ce mardi, le premier ministre Mahammad Boun Abdallah Dionne a fait face au peuple Sénégalais pour procéder à la traditionnelle déclaration de politique générale, pour la deuxième fois. Députés de la majorité comme de l’opposition se sont succédé sur le présidium. L’opposition n’a pas raté le camp d’en face qui peinait, malgré les réponses peu convaincantes du PM, à se défendre devant des parlementaires comme Ousmane Sonko, Modou Diagne Fada, entre autres députés de Touba…

Rédigé par DakarFlash.com, le Mercredi 6 Décembre 2017 || 84 partages || 0 commentaires

 

Ainsi, selon certaines remarques, la majorité présidentielle souffrirait d’un manque criard d’intervenants pertinents pour contrer une opposition minoritaire et visiblement prête à mettre les battons dans les roues à l’actuel Gouvernement, dirigé par Dionne 2. Lors de la 12e Législature, certains députés, de la trempe, par exemple, de Seydina Fall Bougazelly, ne ratait aucune occasion de se frotter aux opposants du régime, défendant, bec et ongle, son mentor, Macky Sall. Ce dernier, depuis un certain moment a gelé ses activités politiques pour, selon ses militants, « manque de considération » de la part de Macky.

 

Et depuis lors, son mutisme se fait ressentir dans cette 13e législature. Connu pour sa hargne à défendre le président de la République et son premier ministre, « Bougazelly », présent lors de la déclaration de politique générale n’a pipé mot, comme c’est le cas, d’ailleurs, depuis des mois, après avoir décidé de geler ses activités et fermer la porte de la permanence qu’il avait ouvert à Fadia.

 

Ousmane Sonko: « Un pays dirigé par un lion qui dort et un Pm qui danse le Mbarass…« . Woré Sarr: « Ne soyez pas ingrats, Abdoulaye Wade est le père de l’émergence…« . Cheikh Mbacké Bara Dolli: « Vous n’avez aucune considération pour Touba…« , entre autres. Autant de piques contre le Gouvernement, malgré que certains parlementaires de la majorités ont voulu apporter, selon certains observateurs, un semblant de réponses, mais pas à la « hauteur d’un certain lion de Guédiawaye. Les députés de la majorité souffrent de l’absence de Seydina Fall Bougazelly« , remarque-t-on.

  •  

Dakarflash6



Nouveau commentaire :