Menu
DakarFlash
DakarFlash.com

Découvrez la sologamie, ou le mariage avec « soi même » (Photo)


Rédigé par DakarFlash.com, le Lundi 15 Mai 2017 || 268 partages || 0 commentaires

Non, vous ne rêvez pas !

La sologamie est une tendance qui prend de plus en plus de l’ampleur. A Brighton, en Grande Bretagne, Sophie Tanner a expérimenté l’auto-mariage.

Organisé comme un mariage traditionnel, Sophie a été conduite à l’autel par son père, accompagnée de ses demoiselles d’honneur. Les vœux d’amour, et de respect ont été prononcés dans une Église unitarienne de Brighton (Grande Bretagne). Cependant, une chose manquait à ce mariage, un marié, à qui Sophie devrait jurer respect et fidélité.
Publicité
 

Témoignage « Se marier avec soi est un acte de foi »

 

Témoignage « Se marier avec soi est un acte de foi »


« Pour moi, se marier avec soi est un acte de foi. Cela signifie que je m’engage vis-à-vis de moi et que je peux me rendre heureuse sans avoir besoin de quelqu’un d’autre pour me sentir entière », se confie Sophie Tanner, la « mariée » de 37 ans. Il s’agit de la sologamie, ou encore l’auto-mariage. Contrairement aux mariages ordinaires, où les mariés se passent la bague au doigt, en signe d’amour, et de fidélité, la Sologamie ne nécessite qu’une seule personne. Cette personne se passe elle-même, la bague au doigt, en jurant de s’aimer, de s’honorer, et de se chérir.

Comme elle, de nombreuses personnes aux Etats-Unis, en Angleterre ou encore aux Pays-Bas optent pour la sologamie, ou l’auto-mariage.

Devenue même un business !

Cerca Travel est une agence de voyages située à Tokyo. Cette agence propose un pack « mariage solo », de deux jours, pour 3000 euros. Le pack comprend une robe de mariée, la réalisation du bouquet, et du maquillage par un professionnel, une séance photos pour immortaliser la journée, et enfin, une nuit de noces, seule, dans une suite nuptiale d’un grand hôtel.
Publicité

Sophie explique que pour elle, se marier avec soi, est un acte de foi. « Cela signifie que je m’engage vis-à-vis de moi, et que je peux me rendre heureuse sans avoir besoin de quelqu’un d’autre, pour me sentir entière »

Avant de se marier avec elle-même, Sophie a connu une rupture douloureuse qui l’a plus tard, conduit à se lancer dans un projet de roman dans lequel l’héroïne se mariait avec elle. C’est là qu’elle fut séduite par l’idée de la sologamie.

Décidément, ce monde ne finira pas de nous étonner.


Dakarflash2



Nouveau commentaire :