Menu
DakarFlash
DakarFlash.com

Dernière minute: La grosse bourde du Procureur au procès Khalifa Sall


Rédigé par DakarFlash.com, le Vendredi 23 Février 2018 || 333 partages || 0 commentaires

 

Le procès de Khalifa Ababacar se poursuit. Ce vendredi matin, c’était au tour du Procureur de la République de revenir à la charge pour défendre ses arguments. A cet effet, Serigne Bassirou Guèye a commis une grosse bourde selon Maître Ousseynou Fall, avocat de la défense. 

En pleine plaidoirie, le Procureur défendait ses arguments avec aisance jusqu’à ce qu’il avoue que plusieurs magistrats ont eu à travailler dans le dossier du maire de Dakar.  Parmi eux , trois (3) ont eu à se prononcer dans ce dossier.

Ce que maître Ousseynou Fall, avocat de Khalifa Sall n’a pas voulu entendre. Pour lui, le procureur a affirmé qu’un magistrat parmi ceux qui siégeaient au tribunal, figurent parmi les magistrats cités par le Procureur. De ce fait, parmi les trois (3) magistrats, il y a quelqu’un  qui a déjà pris part dans ce dossier de la Caisse d’avance à la mairie de Dakar.

Ainsi, pour se décharger, le procureur a pris la parole pour clarifier ses propos. « Je n’ai jamais dit que des magistrats parmi ceux qui siégeaient à ce procès, ont pris part à ce dossier. La preuve, j’ai enregistré toute ma plaidoirie », se justifie -t-il.

Et là, Me Ousseynou Guèye, l’un des avocats de Khalifa Sall a tiré la sonnette d’alarme disant que la loi interdit toute personne d’enregistrer un procès. De ce fait, il a demandé au Procureur d’enlever son enregistrement.


DakarFlash3



Nouveau commentaire :