Menu
DakarFlash
DakarFlash.com

Des écouteurs à 80.000 Fcfa qui vont changer vos vies !


Rédigé par DakarFlash.com, le Jeudi 5 Octobre 2017 || 49 partages || 0 commentaires

Des écouteurs qui font office de traducteur universel : qui n’en a jamais rêvé ? Aujourd’hui, les Pixel Buds sont une réalité.

C’est peu dire que les Pixel Buds nous ont impressionnés. Pas par leur look un brin grossier ni par leur qualité audio que nous n’avons pas pu tester. Pas même par le fait qu’ils sont des écouteurs capables de lancer Google Assistant. Non, la véritable killer feature de ces petits écouteurs Bluetooth par Google est ailleurs : ils peuvent traduire en temps réel une conversation dans 40 langues.

Oui, cette fonctionnalité nous rapproche un peu plus de la science-fiction et d’un traducteur universel qui briserait à jamais la barrière des langues. La démonstration sur la scène de la conférence Made By Google a été faite du suédois à l’anglais sans la moindre latence et des interlocuteurs nous ont confirmé sur place que le fonctionnement des Pixel Buds côté traduction était bluffant.

C’est une version ad-hoc de Google Traduction que le géant de Mountain View a intégrée à ces écouteurs qui interagissent avec les Google Pixel 2 qui servent de base à l’échange. Elle est capable de saisir votre voix et de traduire ce que vous dites via le haut-parleur de votre smartphone, tout comme elle peut capter la voix de votre interlocuteur et vous donner la traduction directement au creux des oreilles. Nos confrères de The Verge confirment que la fonctionnalité est impressionnante — même vers le Français.

Comme les smartphones Pixel, les Pixel Buds sont uniquement disponibles aux États-Unis à un tarif de 159 $. Mais voilà, le saut de la fiction à la réalité a été fait : un objet non envahissant et simple à utiliser est capable de faire cela en 2017. On a déjà hâte d’être en 2018 ou en 2019 pour voir à quel point — et à quel rythme — il va être capable d’évoluer.

 


Trois questions sur les Pixel Buds, les nouveaux écouteurs intelligents de Google

Ces écouteurs sont censés être capables de traduire en simultané une conversation en 40 langues. Mais ils ne fonctionnent que sur le nouveau téléphone portable de Google, Pixel 2. Et ne sont pas disponibles, pour le moment, en France.

Vous ne rêvez pas, ceci n’est pas de la science-fiction. Lors d’une présentation à San Francisco, en Californie (Etats-Unis), mercredi 4 octobre, Google a cherché à en mettre plein la vue et les oreilles au public. Le géant du numérique américain s’est notamment fait remarquer en dévoilant des écouteurs sans fil intelligent, nommés Pixel Buds.

En plus d’intégrer l’assistant vocal de Google, ces écouteurs sont capables, selon le groupe, de traduire une conversation simultanément en 40 langues. Franceinfo répond à trois questions sur ce nouveau produit.

Comment fonctionne la traduction des Pixel Buds ?

Il s’agit d’une déclinaison de Google Traduction, déjà disponible sur ordinateurs, que l’entreprise a intégré à des écouteurs. Ces derniers ne sont pour l’instant utilisables qu’avec un seul type de smartphones de Google, le modèle Pixel 2. Le logiciel est capable de capter la voix de l’utilisateur et de la traduire simultanément via le haut-parleur du smartphone. De la même manière, il peut saisir la voix de l’interlocuteur pour offrir une traduction en direct dans les écouteurs.

Les écouteurs ont une autonomie théorique de 5 heures et se rechargent par induction – il suffira de placer les écouteurs dans la boîte vendue avec. En les plaçant plusieurs fois de suite dans leur boîtier, il est possible d’aller jusqu’à 24 heures d’autonomie, assure 01net.com. Le produit sera disponible en trois couleurs : blanc, bleu et noir.

Parmi les 40 langues de traduction disponible, outre l’anglais, le français, l’allemand et le chinois (mandarin), on trouve aussi des langues plus rares, comme l’islandais, l’afrikaans ou le letton.

Quand seront disponibles ces écouteurs ?

Les Pixel Buds peuvent être en théorie précommandés en ligne dès aujourd’hui. Mais, selon le Google store, le produit est déjà en rupture de stock. Les écouteurs sans fil seront disponibles dans le commerce en novembre au Canada, aux Etats-Unis, au Royaume-Uni, en Australie, à Singapour et en Allemagne. A noter que ce petit objet sera vendu 159 dollars (135 euros).

Les geeks français devront attendre, car il n’est pas pour l’instant prévu de date de commercialisation en France.

Quels sont les avis sur ce nouveau produit ?

Le géant du numérique a semblé impressionner les analystes en présentant ses Pixel Buds. Lors de la présentation, Google a réalisé une démonstration du suédois à l’anglais « sans la moindre latence », s’enthousiasme Numerama. Pour le site The Verge également, la qualité de la traduction est effectivement impressionnante.

Pixel Buds, les écouteurs de Google compatibles Assistant

Parallèlement à l’annonce hier de ses smartphones Pixel 2 et Pixel 2 XL, Google a également présenté ses premiers écouteurs sans fil conçus par ses soins. Voici donc les Pixel Buds, écouteurs Bluetooth (mais pas wire-free) qui bénéficient bien évidemment d’une intégration poussée avec Android et Google Assistant, ainsi qu’avec Google Traduction.

Les Pixel Buds se présentent sous la forme d’écouteurs boutons, certes reliés entre eux par un fil, mais tout de même de taille très réduite. Ce qui justifie une gestion de l’alimentation similaire à celle d’intras wire-free : les écouteurs eux-mêmes sont dotés d’une autonomie de 5 heures, mais ils sont accompagnés d’un boîtier de rangement faisant aussi office batterie de recharge, pour une autonomie cumulée de 24 heures.

L’intégration des Pixel Buds dans l’écosystème Android se manifeste dès la procédure d’appairage, intitulée « Fast Pair » — procédure à laquelle, ne nous le cachons pas, on trouve comme un goût de pomme. Pour peu que l’on soit équipé d’un smartphone équipé de l’OS de Google en version 7.0 (Nougat) ou ultérieure, il suffit en effet de soulever le couvercle du boîtier pour que le téléphone détecte automatiquement les écouteurs, et propose à l’utilisateur, via Google Assistant, de réaliser l’association.
C’est ensuite au moyen d’une surface sensitive sur l’écouteur de droite qu’il est possible d’interagir avec Google Assistant. Il suffit en effet de maintenir son doigt sur ladite surface pour que l’assistant se mette à notre écoute. Google met notamment l’accent sur la possibilité d’accéder par ce biais à son service Traduction, et de profiter ainsi d’une traduction en temps réel de 40 langues différentes.

Cette surface de contrôle peut également être mise à contribution pour piloter, via divers gestes, le volume d’écoute ainsi que la mise en pause/lecture de la musique. Les Pixel Buds marquent ici un point significatif par rapport aux AirPods d’Apple, puisqu’ils ne contraignent pas leur utilisateur à faire appel à l’assistant vocal pour des interactions aussi élémentaires.

Les Pixel Buds nécessitent l’utilisation d’Android en version 6.0 (Marshmallow) ou ultérieure pour fonctionner avec Google Assistant, mais ils peuvent aussi être utilisés comme « simples » écouteurs avec Android 5.0 (Lollipop), et même avec les appareils iOS (10.0 ou ultérieure). Rien toutefois qui n’amoindrisse le plus grand frein à leur adoption dans nos contrées : à l’instar des smartphones Pixel 2 qu’ils accompagnent, ces Pixel Buds ne seront hélas pas distribués en France. À leur sortie en novembre, leur disponibilité se limitera aux États-Unis, au Royaume-Uni, à l’Allemagne, à l’Australie et à Singapour. Chez nos voisins d’outre-Rhin, le tarif de vente s’élèvera à 179 €.


Dakarflash2



Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >