Menu
DakarFlash
DakarFlash.com

Deschamps, du neuf avec du "vieux"


Rédigé par DakarFlash.com, le Jeudi 14 Mars 2019 || 27 partages || 0 commentaires

Deschamps, du neuf avec du "vieux"
 

Pas de nouvel appelé en équipe de France pour les deux rencontres du mois de mars en Moldavie et contre l’Islande, en éliminatoires de l’Euro 2020. Layvin Kurzawa, Kingsley Coman font ainsi leur retour, tout comme Samuel Umtiti. Moussa Sissoko et Anthony Martial sont également là.

En une phrase, Didier Deschamps a tout résumé: "Je ne suis pas là pour tenter." A ceux qui espéraient que le sélectionneur, au moment de lancer la campagne éliminatoire pour l’Euro 2020, ouvre son groupe pour apporter une certaine fraîcheur, la réponse est cinglante. Il n’y a aucune nouvelle tête parmi les 23 joueurs appelés pour le déplacement en Moldavie et la réception de l'Islande. Et les principaux "revenants" ont un petit côté Euro 2016Layvin Kurzawa, Kingsley Coman, alors qu’on peut aussi citer les noms d’Anthony Martial et Moussa Sissoko, déjà revus en novembre dernier, et qui gardent leur place.
 

Entre Coman et Martial, l'un des deux (on ne sait pas lequel), profite du forfait d’Ousmane Dembélé (cuisse). L’autre, en revanche, prend directement la place de Thomas Lemar, qui est l’un des rares champions du monde écartés pour des raisons purement sportives. C’est aussi le cas de Steven Nzonzi, victime du retour en grande forme de Moussa Sissoko avec Tottenham, tandis que Tanguy Ndombele, rappelé, avait déjà pallié le forfait de Corentin Tolisso en novembre dernier.

En défense, il manque du monde à gauche (Lucas Hernandez, Ferland et Benjamin Mendy), ce qui profite à Lucas Digne  et Layvin Kurzawa, alors qu’à droite, confiance aux champions du monde Benjamin Pavard et Djibril Sidibé, même si ça pousse en Ligue 1 à ce poste (Lala, Dubois…). En charnière centrale, l’information est le retour de Samuel Umtiti, qui est donc préféré à son coéquipier en club, Clément Lenglet. Soit l’inverse de la hiérarchie actuelle au Barça, ce que Deschamps justifie ainsi: "Il (Lenglet) n’est jamais venu et n’a pas connaissance du niveau international de l’équipe de France. Il fait partie de ceux qui frappent à la porte. Il montre une progression constante depuis son départ de Nancy. Mais il n’a pas, et c’est de ma faute, d’expérience internationale. Dans ma logique l’expérience et le vécu, c’est un point très important."

La continuité est aussi un leitmotiv pour Deschamps. Ce n’est pas "une assurance vie" pour eux, mais le patron des Bleus maintient sa confiance aux champions du monde, "non pas pour le titre qu’ils ont gagné, mais pour ce qu’ils ont fait pour en arriver là." Sans grande surprise, ainsi, Olivier Giroud  conserve sa place dans les 23, même s’il joue toujours assez peu, au détriment notamment d’Alexandre Lacazette et du très en forme Wissam Ben Yedder. "Ils ne vont pas être heureux aujourd’hui, reconnaît "DD" au sujet du Gunner et du Sévillan. Je ne sais pas s'ils peuvent faire quelque chose de plus. Ils font beaucoup de choses très bien, ils mériteraient d’être appelés. Mais je ne peux pas en prendre trois ou quatre au même poste." Et Deschamps n’est pas là pour faire des cadeaux.


DakarFlash3



Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 22 Mars 2019 - 12:57 Thiago Silva poussé dehors ?