Menu
DakarFlash
DakarFlash.com

Détention et trafic de chanvre indien : Le taximan et son acolyte tombent avec 28, 5 kg de chanvre indien


Rédigé par DakarFlash.com, le Jeudi 9 Novembre 2017 || 121 partages || 0 commentaires

Dans cette affaire, tout à commencer avec l’arrestation au cours du mois de Mars 2014, d’un usager de chanvre indien du nom de P. B,  qui soutient avoir acheté le produit illicite auprès de M. Sy. Exploitant cette information, ce dernier, domicilié à liberté 6 a mordu à l’hameçon des agents enquêteurs. 

Après une commande de 10 kg de ces derniers, M. Sy se présente au lieu indiqué pour livrer le produit illicite. Sur ces entrefaites, il sera cueilli par les limiers. Et, une perquisition effectuée dans son domicile a permis également d’y retrouver 6,5 kg dudit produit, une paire de ciseau et la somme de 216 mille francs Cfa, provenant de son activité illicite. 

Entendu, il déclare qu’il s’est lancé dans cette activité depuis Mars 2013. Chaque semaine, il achète 1 kg auprès du taximan N. Cissé, avant de le conditionner en cornets, qu’il revend à 500 francs l’unité. 

Interpelé à son tour, N. Cissé soutient que la drogue a une provenance extérieure. D’après lui, c’est un trafiquant gambien qui le fournissait 10 à 30 kg à chaque transaction. Une perquisition effectuée dans sa maison sise, à Keur Massar a permis d’y retrouver 12 kg de chanvre indien et somme de 35 mille francs.   

Attraits ce mercredi devant la Chambre Criminelle de Dakar, pour association de malfaiteurs, détention et trafic intérieur de drogue, après deux ans derrière les barreaux, les prévenus ont réitéré leurs déclarations. Quant à M. Sy, il s’est même amendé en déclarant, qu’il était acculé par la pauvreté.   

Le parquet a requis  15 ans de travaux forcés et une amende de 10 millions de nos francs contre les prévenus pour association de malfaiteurs et trafic intérieur de drogue. Selon le maître des poursuites, depuis son arrestation, M. Sy a fait preuve honnêteté, en acceptant de collaborer avec les enquêteurs. 

Mais d’après lui, rien ne peut justifier qu’un individu se lance dans une activité illicite pour gagner sa vie. 

La défense a plaidé l’acquittement pour le chef d’association de malfaiteurs. 
Le conseil de M. Sy a, en même temps, sollicité la disqualification des faits en délit d’offre et de cession de chanvre indien pour son client. 

leral

DakarFlash3



Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 16 Février 2020 - 11:52 AFFAIRE DE SA FILLE: La colère de Mame Makhtar Guèye