Menu
DakarFlash
DakarFlash.com

Dialogue national : Sonko défie Famara Ibrahima Sagna et Cie face aux questions qui fâchent Macky Sall


Rédigé par DakarFlash.com, le Mercredi 29 Mai 2019 || 1010 partages || 0 commentaires

Absent et déterminé à ne jamais participer à ce Dialogue national qu’il assimile à une ‘’conférence nationale’’ ou à ‘’un vaste cirque sous présidence neutre’’, Ousmane Sonko a fustigé le silence coupable de ceux-là qui ont été désignés par la président Macky Sall. Ladite ‘’neutralité’’ de Famara Ibrahima Sagna et cie, désignés pour la conduite dudit dialogue, lui dit en douter.  
  
‘’Je n’ai rien contre ceux qui ont été désignés. Je ne considère pas qu’ils soient si neutres que ça. Mais, où étaient ces personnalités crédibles pendant 7 ans que Macky Sall foulait du pied les règles fondamentales et sacrées de notre consensus national ? On n’en a jamais entendu une seule (de ces personnalités neutres), ne serait-ce que faire une tribune pour rappeler à l’ordre par rapport à ces dérives ? Elles étaient où, ces personnalités, quand par manque de patriotisme, le même Macky Sall livrait notre économie aux intérêts étrangers et vendangeait nos ressources naturelles dans une gestion nébuleuse et clientéliste ?’’, a-t-il demandé. 
  
Le leader de Pastef d’interpeller les conducteurs de ladite initiative. ‘’Osent-elles (ces personnalités neutres) seulement parler à leur commanditaire des criminels économiques et financiers qu’il protège et même encouragent par des nominations ? 
Et on ne parle pas de la gouvernance dans ce fameux dialogue, la corruption endémique, tous ces criminels à col blanc qui (entre autres) ont pillé la Poste ; le Coud (Centre des œuvres universitaires de Dakar) ; la Direction générale des Impôts et domaines ; le Port autonome de Dakar et qui sont aujourd’hui protégé par Macky Sall, qu’il promeut même quelques fois à des postes de ministre, alors qu’ils ont été épinglés par des rapports de corps de contrôle. Est-ce qu’elles oseraient aller lui parler de ces questions ?’’, s’interroge le candidat malheureux de la présidentielle du 23 février 2019.

DakarFlash3



Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >