Menu
DakarFlash
DakarFlash.com

Didier Roustan sur le penalty refusé au Sénégal: “Une erreur de la VAR”


Rédigé par DakarFlash.com, le Lundi 22 Juillet 2019 || 44 partages || 0 commentaires

Le Sénégal a une nouvelle fois échoué en finale de la Coupe d’Afrique des Nations contre l’Algérie vendredi (0-1). Une rencontre dans laquelle, les hommes d’Aliou Cissé aurait dû bénéficier d’un penalty, accordé puis annulé après recours à la Var, par l’arbitre Camerounais. Le journaliste sportif français, Didier Roustan, estime qu’il y avait bel et bien “faute de main”. Et que l’arbitre devrait “siffler penalty”.
Les Lions de la Téranga sont maudits. Dix-sept ans après les héros de 2002, les Sénégalais sont encore tombés au pied du sacre continental. Défaits en finale, les hommes d’Aliou Cissé n’ont donc pas réussi à débloquer le palmarès de leur pays. Et pourtant, la donne aurait pu être différente cette fois-ci. Si l’Algérie avait ouvert le score avec un tir de Bounedjah contré par Salif Sané (2e), le Sénégal aurait pu obtenir un penalty pour une main de Guedioura dans la surface des Fennecs sur un centre de Gassama (60e). Mais alors que Monsieur Alioum avait sifflé penalty, l’arbitre camerounais, désigné seulement quelques heures avant la rencontre, est revenu sur sa décision à cause de la VAR. Une véritable erreur d’après Didier Roustan.

« Le penalty refusé au Sénégal ? C’est une erreur de la VAR. La VAR doit rétablir quelque chose qu’elle ne rétablit pas forcément. Puisque ces derniers temps, les penalties de la sorte étaient accordés… Le défenseur a le bras droit collé au corps au moment du centre. Mais au moment où il touche le ballon, son bras est décollé. Par rapport au règlement actuel, certains arbitres sifflent penalty. Lui, il a sifflé sur le coup. Le bras a bien dévié le ballon. Pour le côté visuel de l’arbitre, je peux comprendre. Mais qu’après, il revienne sur sa décision, contre le règlement, je ne sais pas… Je suis contre la VAR. Mais dans ce cas-là, je suis pour un coup-franc indirect, car tu es obligé de siffler quand même, car la main a une influence sur l’action », a balancé, dans L’Équipe Mercato, le journaliste, qui estime donc que l’arbitrage vidéo crée encore plus d’injustices…
 

DakarFlash3



Nouveau commentaire :