Menu
DakarFlash
DakarFlash.com

Direction des parcs nationaux : Un lieutenant-colonel et un capitaine arrêtés


Rédigé par DakarFlash.com, le Mardi 4 Juin 2019 || 61 partages || 0 commentaires

Direction des parcs nationaux : Un lieutenant-colonel et un capitaine arrêtés
 

Le parc Niokolo Koba est éclaboussé par une rocambolesque affaire d’escroquerie, doublé de corruption, portant sur une exploitation clandestine d’or. Un scandale ponctué par l’arrestation du conservateur du Parc, le Lieutenant-colonel Amar Fall, et son adjoint, le Capitaine Mamadou Maronne, du chef du service régional des Mines et de la géologie de Kédougou et du maire de Nénéfesha, ainsi que 15 Chinois, 3 Ghanéens et un ancien agent du Parc qui jouait le rôle de facilitateur. Tous ont été déférés hier lundi, au Parquet de Kédougou. 

Encore un scandale qui va, à n’en point douter, les jours à venir, défrayer la chronique. Il porte sur une rocambolesque affaire d’escroquerie et de corruption qui a fini d’éclabousser le Parc Niokolo Koba. De sources proches de l’affaire, il ressort que le scandale a été ébruité par une dénonciation faisant état de la gestion nébuleuse d’un site d’exploitation clandestine d’or à l’intérieur du Parc Niokolo Koba, par des Chinois. Les informations précisent aussi que ces derniers opéraient avec la complicité des compatriotes sénégalais et de ressortissants ghanéens.

Fort de ce renseignement, les pandores de la Brigade territoriale de Kédougou, agissant en intelligence avec le service du Parquet de Kédougou, se sont évertués à élucider cette nébuleuse. Une enquête est aussitôt ouverte. À la faveur de recoupements, recueils d’informations et d’exploitation d’indices concordants, les hommes en bleu sont parvenus à percer le mystère de cette gestion opaque qui entoure cette exploitation clandestine d’or dans le Parc Niokolo Koba. Mieux, la descente opérée par les pandores sur le site incriminé a confirmé l’existence d’un important site d’orpaillage clandestin et la découverte d’un impressionnant matériel.

Ces millions de FCfa perçus qui ont perdu les mis en cause

Au terme d’investigations rondement menées, les gendarmes vont, dans un premier temps, mettre le grappin sur 15 ressortissants chinois, 3 Ghanéens et un ancien agent de ce Parc. Selon des sources avisées, c’est cet ancien agent du Parc et un complice ghanéen qui, dans cette mafia organisée, jouaient les facilitateurs et remettaient d’importantes sommes à des autorités complices, lesquelles ont délibérément fermé les yeux sur cette exploitation illicite. Au total, notent nos sources, plusieurs millions de FCfa seront remis au conservateur du Parc, le Lieutenant-colonel Amar Fall, à son adjoint, le Capitaine Mamadou Maronne, au chef du service régional des Mines et de la géologie de Kédougou, Adama Diop, et au maire de Nénéfesha, Dondo Keïta. Un impressionnant arsenal composé d’engins Caterpillar, de 3 pelles mécaniques, de détecteurs d’or et autres matériels seront également saisis. Tout ce beau monde placé en garde à vue, a été déféré hier, lundi 3 mai, au Parquet de Kédougou.


DakarFlash3



Nouveau commentaire :