Menu
DakarFlash
DakarFlash.com

Dr Selly Ba : « On ne peut pas avoir une société sans pédophiles ni violeurs… »


Rédigé par DakarFlash.com, le Jeudi 12 Mars 2020 || 89 partages || 0 commentaires

Au Sénégal, les nombreux cas de viols en répétition, sont l’objet de tous les débats. La sociologue Dr Selly Ba a apporté des éclaircissements qui auraient permis aux Sénégalais de connaitre les éventuelles causes de cette crise de valeur répétitive.
En effet, Dr Selly Ba pointe du doigt l’Etat et les parents qui seraient les principaux responsables de ce phénomène. : « On ne peut pas avoir une société sans pédophile ni violeurs. Donc, pour réduire les proportions, il nous faut des politiques qui mettent le focus sur l’être humain. Aujourd’hui, il faut mettre des politiques qui ciblent l’être humain.  Le Sénégal a de très bons documents politiques, mais on oublie que les gens qui les mettent en œuvre c’est des êtres humains. Donc, si on n’a pas des êtres humains de qualité et stables, on ne va jamais atteindre nos objectifs », précise-t-elle.Au Sénégal, les nombreux cas de viols en répétition, sont l’objet de tous les débats. La sociologue Dr Selly Ba a apporté des éclaircissements qui auraient permis aux Sénégalais de connaitre les éventuelles causes de cette crise de valeur répétitive.
En effet, Dr Selly Ba pointe du doigt l’Etat et les parents qui seraient les principaux responsables de ce phénomène. : « On ne peut pas avoir une société sans pédophile ni violeurs. Donc, pour réduire les proportions, il nous faut des politiques qui mettent le focus sur l’être humain. Aujourd’hui, il faut mettre des politiques qui ciblent l’être humain.  Le Sénégal a de très bons documents politiques, mais on oublie que les gens qui les mettent en œuvre c’est des êtres humains. Donc, si on n’a pas des êtres humains de qualité et stables, on ne va jamais atteindre nos objectifs », précise-t-elle.

Elle poursuit en proposant la mise en place des politiques qui ciblent l’être humain et une politique de famille pour réfléchir sur cette question. « Il faut que l’Etat puisse prendre ça en compte et mettre en place des politiques. Il nous faut également travailler pour avoir d’autres actions c’est-à-dire avoir un ensemble d’actions de programmes sur l’être humain en tant que tel. Il faut qu’on mette au centre de toutes nos actions l’être humain. C’est important que l’Etat mette les projecteurs sur cet objectif et construire un être humain capable de répondre aux défis actuels. Donc, il nous faut, d’abord, une politique de la famille pour réfléchir sur cette question-là et il y a beaucoup de choses qu’il faut mettre en lien, si on veut arriver à régler cette question », avons nous lu sur les colonnes de seneweb.com.

 

 

 

DakarFlash3



Nouveau commentaire :