Menu
DakarFlash
DakarFlash.com

Élections en RDC : l'UA au chevet de Katumbi ?


Rédigé par DakarFlash.com, le Lundi 6 Août 2018 || 62 partages || 0 commentaires

 

Pour l’Union africaine (UA), la RDC gagnerait à organiser un scrutin « véritablement inclusif » lors des élections législatives, locales et présidentielle du 23 décembre. Ce qui sonne comme un plaidoyer en faveur de Moise Katumbi qui risque d‘être exclu de ce processus électoral.

C’est dans une déclaration rendue publique ce lundi 6 août que l’UA a donné sa position sur le processus électoral en cours en RDC, alors que le pays n’est qu‘à quelque 48 heures de la clôture du dépôt des candidatures aux élections générales du 23 décembre prochain prendra fin le 8 août prochain.

Déclaration du président de la commission de l’Union Africaine sur la situation en République Démocratique du Congo

Dans le texte de deux pages, le président de la Commission de l’Union africaine Moussa Faki Mahamat se félicite ainsi des progrès « significatifs déjà accomplis et note avec satisfaction », l’engagement de Joseph Kabila à respecter la Constitution et organiser ces scrutins à la date prévue.

Peut-être un soutien à Katumbi

Mais, l’UA en appelle à un scrutin paisible, transparent et surtout «véritablement inclusif ». Si au nom de l‘élégance diplomatique, l’institution ne l’a pas évoqué, la déclaration de l’UA pourrait être interprétée comme un plaidoyer en faveur des acteurs politiques qui risquent de rater l’occasion de faire acte de candidature.

C’est le cas Moïse Katumbi qui a été refoulé en fin de semaine dernière à partir de la frontière zambienne. Et c’est l’ancien gouverneur du Katanga qui a promis de se confier aux institutions internationales pour obtenir de Kinshasa le retour en RDCpour ainsi rivaliser d’ardeur avec d’autres prétendants à la magistrature suprême.


DakarFlash3



Nouveau commentaire :