Menu
DakarFlash
DakarFlash.com

Expansion continentale : le Sénégal dans le viseur de la Standard Bank


Rédigé par DakarFlash.com, le Mercredi 11 Avril 2018 || 73 partages || 0 commentaires

La Standard Bank cherche à décrocher une licence bancaire au Sénégal après l’ouverture d’une filiale en Côte d’Ivoire, ce qui confirme l’intérêt du plus grand prêteur d’Afrique, pour les marchés des pays francophones, notamment d’Afrique de l’Ouest. La nouvelle antenne de Standard Bank à Abidjan devrait concentrer ses activités dans un premier temps sur une clientèle d’entreprises et des habitués des banques d’investissement.
 

Pour le management de la banque, l’antenne ivoirienne représente un point d’entrée pour le marché bancaire ouest-africain, notamment francophone. La Banque compte obtenir tous les permis nécessaires à son implantation au Sénégal dans un délai allant de 12 à 18 mois. Cet intérêt de la Standard pour l’Afrique de l’Ouest s’explique par les bons résultats financiers enregistrés notamment par la Côte d’Ivoire, locomotive des huit pays formant l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA).

Conforté par la régionalisation des revenus

L’économie ivoirienne a ainsi progressé de 7,8% en 2017, après une croissance moyenne de 9% depuis 2012 dopé par les dépenses publiques. Le Sénégal a enregistré pour sa part une croissance de 6,8% en 2018 et devrait maintenir son expansion à 7% selon le FMI et ce, jusqu’en 2022.

« L’Afrique de l’Ouest francophone devient de plus en plus importante en tant que vecteur de croissance sur le continent africain. Nous allons suivre nos clients. Cela va principalement être motivé par les besoins de nos clients et nous irons là où nos clients nous emmènent », a précisé Sim Tshabala, PDG de Standard Bank en marge de l’ouverture de l’antenne d’Abidjan.

Standard Bank opère actuellement dans 20 pays africains et négocie parallèlement l’obtention d’une licence d’exploitation en Ethiopie où la banque ne dispose pour l’heure que d’un bureau de représentation. Cette expansion continentale de la Standard Bank vise à consolider la régionalisation de ses sources de revenus, depuis que les bénéfices en provenance des pays hors d’Afrique du Sud ont atteint 28% de contribution au chiffre d’affaires net de la banque en 2016.

senenews acvec La Tribune Afrique 

 


DakarFlash3



Nouveau commentaire :