Menu
DakarFlash
DakarFlash.com

Fichier électoral : Aly Ngouille Ndiaye ouvre une fenêtre à Oumar Sarr et Cie


On en sait davantage sur la réponse du ministre de l’Intérieur et de la Sécurité publique, qui parviendra ce matin, au Front de résistance nationale, qui promet de se rendre à la Place Washington pour accéder au fichier électoral. Et selon les informations de "SourceA", Aly Ngouille Ndiaye qui a opposé une fin de non-recevoir à la missive à lui adressée, au motif que le Front de résistance nationale n’est pas une entité juridique reconnue. Cependant, ajoutent nos même sources, si des Partis, légalement constitués, le saisissent, il est disposé à leur ouvrir, grandement, ses portes.

Rédigé par DakarFlash.com, le Jeudi 15 Novembre 2018 || 114 partages || 1 commentaires

Nous allons envoyer, ce jeudi, nos Experts et si le ministre utilise la force, il faudra la surprise « . C’est, en substance, la sévère mise en garde du Front de résistance du Front de résistance nationale (Frn)), qui a récemment, saisi le ministre de l’Intérieur et de la sécurité publique, pour qu’il le laisse consulter le fichier électoral. Mais, selon les infos en possession de SourceA, pas si evident que l’opposition puisse franchir le seuil des locaux de la Place Washington, sous la bannière du Front de résistance nationale. En effet, Aly Ngouille Ndiaye a opposé une fin de non-recevoir à la requête de Mamadou Diop Décrois et Cie. Parce que, d’après toujours les confidences faites à votre journal, dans une lettre datée du 14 Novembre 2018 et qui devra parvenir à Oumar Sarr qui l’avait saisi au nom et pour le compte dudit Front, me ministre de l’Intérieur et de la Sécurité publique estime que le Front de résistance nationale n’est pas une Entité juridique. 

Le premier flic ne ferme pas, totalement, ses portes. Parce que si des Partis de l’opposition dûment reconnus désignaient leurs représentants, ils pourront mettre à leur disposition le fichier de la controverse. La preuve, dans sa lettre-réponse, déjà, dans le circuit, le ministère de l’Intérieur et de la sécurité publique charge de l’organisation de l’élection présidentielle, dit à Oumar sarr, coordonnateur national du parti démocratique Sénégalais et membre du Frn : « il m’aurait été très agréable de donner suite à votre demande. Malheureusement, l’entité au nom de laquelle vous m’avais saisi, n’ayant pas d’existence juridique, j’invite les Partis politiques qui en sont membres à designer, nommément, leurs représentants afin de satisfaire aux exigences de la Loi. Reste, maintenant, à savoir quelle posture va adopter le Frn, qui, en conférence de presse, hier, a joué à se faire peur de la sorte : « En application de l’article L48 du Code électoral, les Partis, légalement constitués, ont un droit de regard et de contrôle sur leur tenue du fichiers spécifiques. Et si le ministre utilise la force, il y aura la surprise », a menacé le porte-parole du Frn, Mansour Niasse. 

SourceA

DakarFlash3




1.Posté par VANESSA le 15/11/2018 12:20
Venez choisir parmi nos massages en fonction des besoins de votre corps et de votre esprit.
Douche et café pour votre bien-être sont à votre disposition.770131456 - 781574072-
Nous vous offrons toute la sensualité et la douceur dont votre corps a besoin pour s'épanouir.Institut Sweet massage vous invite dans ce magnifique cadre, chic et très somptueux pour votre relaxation.
Avec nos charmantes masseuses professionnelles nous vous proposons une large gamme de détente :A


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >