Menu
DakarFlash
DakarFlash.com

Fosses communes au Mali : le gouvernement reconnaît l'implication des militaires


Rédigé par DakarFlash.com, le Mercredi 20 Juin 2018 || 49 partages || 1 commentaires

 

Le président malien Ibrahim Boubacar Keïta déclare que les autorités sont prêtes à “assumer” les conséquences d’une enquête ouverte après la découverte de fosses communes dans le centre du pays.

Les corps de 25 personnes ont été retrouvés ces derniers jours dans la région de Mopti au centre du pays, une semaine après une série d’arrestations par l’armée malienne. Bamako se dit prêt à assumer les conséquences.

“Il y a quelques heures, nous avons été alertés et Mr le ministre de la Défense a dépêché immédiatement une mission sur le terrain. Les résultats de cette enquête seront examinés avec toutes les conséquences que nous assumerons.” S’est exprimé Ibrahim Boubacar Keita, président malien.

"Nous ne sommes pas aujourd'hui en train de rebâtir nos forces armées pour en faire une armée qui serait ignorante du droit humanitaire et de la guerre, du droit humanitaire des conflits. Ce serait un recul fabuleux qu'à Dieu ne plaise."

Une mission de vérification dépêchée sur le terrain par Tiéna Coulibaly, ministre de la Défense confirme l’existence de fosses communes impliquant certains personnels Fama, (Forces armées maliennes).

Une confirmation qui a poussé “le ministre à instruire au procureur militaire d’ouvrir une enquête judiciaire. Il réitère sa détermination et sa ferme volonté de lutter contre l’impunité et engage les Fama au strict respect des conventions des droits de l’homme et du droit international humanitaire dans la conduite des opérations”, a indiqué le ministre dans un communiqué.


DakarFlash3




1.Posté par idrissa le 20/06/2018 17:05
Espérons que tout ne se résume pas en belles paroles, il faut que justice soit faite si nous vous avez empoisonné votre pays.

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >