Menu
DakarFlash
DakarFlash.com

Gambie: Yahya Jammeh écrit en ce moment un communiqué où il accepte de partir...


Le président guinéen, Alpha Condé est ce vendredi en Gambie pour une médiation de la dernière chance auprès de Yahya Jammeh qui refuse toujours de quitter le pouvoir. En cas d'échec, la Cédéao aura recours à la force. Une opération militaire ouest-africaine a d'ailleurs été déclenchée jeudi en fin de journée. Elle n'est que suspendue ce matin, dans l'attente du résultat des ultimes pourparlers.

Rédigé par DakarFlash.com, le Vendredi 20 Janvier 2017 || 7451 partages || 0 commentaires

Des sources guinéennes officielles à @FRANCE24 disent que Jammeh écrit en ce moment communiqué où il accepte de partir, en présence des Guinéens.



17h10 : L'intervention de troupes sénégalaises en Gambie n'est pas une première dans l'histoire. En 1981, dans les tout derniers jours de juillet, l'armée sénégalaise avait pris le contrôle de la capitale gambienne pour rétablir en fonction le président Jawara qui avait été chassé du pouvoir par un coup d'Etat. Pour Abdoulaye Saine, un professeur de l’université de Miami d’origine gambienne, l’intervention en cours n’a rien à voir avec la précédente. « La situation est réellement différente de celle de 1981 parce que la force d'intervention dirigée par les Sénégalais est là pour exécuter la volonté souveraine du peuple gambien, telle qu'exprimée lors des élections en décembre. Elle n'est pas là pour rétablir un régime qui a été renversé. Cette fois-ci, l'intervention est soutenue par la Cédéao, les nations unies, et des pays importants comme la France ou les Etats-Unis », a-t-il expliqué au micro de RFI.


RFI



Dakarflash2



Nouveau commentaire :