Menu
DakarFlash
DakarFlash.com

Gamou 2017: « Anticiper en termes de planification pour éviter la pression », (ministre)


Rédigé par DakarFlash.com, le Lundi 27 Novembre 2017 || 47 partages || 0 commentaires

 
« A partir de maintenant, il faut qu’après le « Gamou » qu’on fasse des planifications très tôt parce que l’administration fonctionne sur la base de budget et tout le monde sait qu’on ne peut pas faire tout ce qu’on veut dans les procédures de passation des marchés publics », a lancé le ministre de l’Intérieur et de la Sécurité publique. 

Aly Ngouille Ndiaye qui présidait la réunion d’évaluation des préparatifs du Maouloud 2017 avec le comité d’organisation du « Gamou » et l’administration, a indiqué que pour cette édition 2017, « toutes les dispositions sont prises pour un bon déroulement du Maouloud, évènement religieux marquant la commémoration de la naissance du Prophète, Mohamed (PSL) ». 

« Avant la réunion, le préfet de Tivaouane avait déjà fait le point. Il ne restait que quelques points qui étaient en suspend [à savoir] l’eau, l’hygiène, l’assainissement », a-t-il relevé en soutenant qu’une « meilleure planification devrait permettre d’avoir 10 à 12 mois pour préparer cet évènement annuel ». 

Pour ce faire, il a invité les services techniques de l’Etat à prendre toutes les dispositions « pour anticiper en termes de planification pour éviter que chacun se mette la pression mais aussi que l’on n’ait pas à répéter la même chose ». 
Avec APS
 

Dakarflash6



Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >