Menu
DakarFlash
DakarFlash.com

Grand-Yoff: Un individu agressé en plein jour et dépouillé de 15 millions qu’il venait de récupérer à sa banque


La délinquance urbaine, présente à Dakar et sa banlieue, continue d’occuper le devant de la scène, avec la kyrielle de forfaits de plus en plus commis avec audace et en plein jour, barrant dernièrement la Une des journaux de la place. Ce, malgré la présence active et dissuasive des forces de police et de gendarmerie, qui parviennent à élucider la plupart des cas déplorés. Une tâche loin d’être évidente au regard de la grande mobilité des délinquants qui s’adaptent et adoptent des stratégies et moyens quasi proportionnels à ceux des forces de l’ordre. L’histoire de ce vol en est la parfaite illustration.

Rédigé par DakarFlash.com, le Vendredi 29 Septembre 2017 || 43 partages || 1 commentaires

Grand-Yoff: Un individu agressé en plein jour et dépouillé de 15 millions qu’il venait de récupérer à sa banque
 

Pour en avoir le cœur net, intéressons-nous à la configuration de la bande qui a opéré le 17 Août dernier à Grand-Yoff et dépouillé sa proie, le sieur O. Ba, en plein jour, de la somme de 15 millions de nos francs qu’il venait de récupérer dans une agence de sa banque à Ouest -Foire.

Il est plutôt question d’une redoutable machine au mode opératoire bien huilé. Au nombre de 6, elle compte quatre hommes : S. Traoré alias vieux Ngolo, E Atakora (originaire du Ghana), M. Gaye, A Traoré et deux dames (A. Mendy et A. Diallo). La répartition des tâches assignées aux différents membres en dit long sur le professionnalisme de la bande, qui n’opère pas comme des néophytes.

Au contraire, chaque opération est minutieusement planifiée, peaufinée puis déroulée avec tact et audace. Dans l’affaire qui nous concerne, la bande avait jeté son dévolu sur une table bien nantie, en l’occurrence le sieur O. Ba, domicilié à Grand-Yoff.

Pour réussir leur coup, S. Traoré et quelques-uns de ses acolytes désignés pour dérouler les opérations sur le terrain, ont ajusté leur stratégie dans une luxueuse villa sise à la cité Mixta, qu’ils ont louée, le temps de réussir leur coup. Dans l’intimité de cette somptueuse villa, ils sont parvenus, en tout professionnalisme, à recueillir le maximum de renseignements sur leur cible, y compris ses moindres faits et gestes.

C’est ainsi qu’ils ont su que le 17 août dernier, O. Ba devait se rendre dans la journée à sa banque pour y retirer une dizaine de millions de nos francs. Deux éléments de la bande sont désignés pour filer la cible jusqu’à sa banque, à Ouest foire. Sur les lieux, les deux éclaireurs épient les moindres mouvements de Ba, jusqu’à sa sortie de la banque tenant un sachet renferment la rondelette somme de 15 millions de FCFA.






1.Posté par mousseul le 30/09/2017 01:05
MM les Gouvernants, please, ne laissez pas la rue aux délinquants qui empoisonnent la vie des gens . La Police, la Gendarmerie et les soldats doivent être mobilisés pour combattre sans pitié et inlassablement la délinquance et le banditisme. Le Sénégal doit être un havre de paix. C'est bon pour le tourisme, le commerce et donc le développement.

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >