Menu
DakarFlash
DakarFlash.com

Guediawaye : Le préfet interdit la marche de « Nio Lank » et donne ses raisons, les membres du collectif répondent


Rédigé par DakarFlash.com, le Vendredi 27 Décembre 2019 || 173 partages || 0 commentaires

Comme le vendredi dernier avec celui de Dakar, le préfet de Guédiawaye, Cherif Blondin Ndiaye, a interdit la marche du collectif « Nio Lank » prévue ce vendredi pour dénoncer la hausse du prix de l’électricité et exiger la libération de Guy Marius Sagna. Pour lui, « Nio Lank » n’a pas respecté le délai de dépôt.
« Pour le cas précis, il s’agit d’une irrecevabilité de demande. Parce qu’ils n’ont pas respecté les délais légaux pour le dépôt. Ils ont déposé leur demande le 24 (décembre) pour tenir une manifestation le 27 décembre. Le minimum, concernant les délais, c’est trois jours francs. Pour calculer les trois jours, le jour du dépôt n’en fait pas partie ainsi que le jour de la manifestation. Donc, on leur a notifié cela pour leur dire que la demande est irrecevable », a-t-il fait savoir sur la Rfm.

Du côté du collectif Nio Lank du département de Guédiawaye, les arguments du préfet ne tiennent pas. Néanmoins, ils soutiennent se conformer à la décision. « Nous n’allons pas marcher, parce que nous sommes des républicains et nous ne voulons pas détruire ce pays. Mais le préfet a intérêt à nous encadrer vendredi prochain », prévient Khadim Lo, Coordonnateur de « Nio Lank » Guédiawaye.

 

Ainsi les organisateurs de la marche annoncent introduire une nouvelle demande dès aujourd’hui.

 

DakarFlash3



Nouveau commentaire :