Menu
DakarFlash
DakarFlash.com

Guy Marius Sagna accuse la gendarmerie de violences physiques et verbales : «Ils m’ont déshabillé et…»


Rédigé par DakarFlash.com, le Jeudi 7 Septembre 2017 || 274 partages || 0 commentaires

» Hello, je suis de retour. Merci car c’est grâce à vous. Je vais bien. Juste des fesses endolories par les coups de matraque en bois. Mâchoire en compote à cause des coups de poings reçus… J’ai rencontré à la brigade de gendarmerie de l’aéroport un gendarme qui ferait pâlir de jalousie Assane Diouf et Penda Ba. Il a parlé de niquer ma mère. J’espère qu’il ne le fera plus. Car s’il y a une chose à « niquer » c’est l’impérialisme, dans le cas d’espèce l’impérialisme français, la françafric, le franc CFA…

Ils m’ont demandé le nom de mes parents pour identification. J’ai refusé. Ils nous ont déshabillé. Ils nous ont laissé avec nos caleçons seulement pendant une (01) heure de temps avant de nous demander de nous rhabiller. Inutile de vous demander pourquoi certains changent quand ils sortent de prison ou de simple garde à vue.
Ce qui se passe est grave. La déportation, l’enlèvement de notre camarade Kémi est une honte. Même celles et ceux qui sont pour le franc CFA sont avertis. Quand vous dérangez le nègre de service et tirailleur sénégalais Macky Sall, il est prêt à tout: anti-dater un arrêté ministériel; faire prendre un arrêté à un ministre fantôme; ou décider que l’expulsion d’un étranger est une affaire courante; piétiner la loi qui donne deux mois pour un éventuel recours à quelqu’un à qui il est notifié son expulsion du territoire sénégalais;
C’est du banditisme d’Etat. Et personne n’est à l’abri.

En attendant je ne suis plus joignable sur téléphone. Je n’en ai plus. Les gendarmes me les ont volés pendant qu’ils me ceinturaient. Et malheureusement je ne suis pas éligible aux 8 milliards de fonds politiques du président Macky.
POINTDAKAR

La lutte continue.
Les peuples vaincront.  »





Nouveau commentaire :