Menu
DakarFlash
DakarFlash.com

HCCT: "Ils ne parlent que de voitures, de macarons, de passeports diplomatiques (….) C’est honteux" (Cheikh Seck)


Y a-t-il une fronde en gestation au sein du Haut conseil des collectivités territoriales contre son président Ousmane Tanor Dieng ? En tout cas, dans une sortie au vitriol, le député socialiste Cheikh Seck s’en prend aux “commanditaires” qui se cachent derrière l’article qui incrimine le patron des Socialistes.

Rédigé par DakarFlash.com, le Jeudi 12 Octobre 2017 || 120 partages || 0 commentaires

HCCT: "Ils ne parlent que de voitures, de macarons, de passeports diplomatiques (….) C’est honteux" (Cheikh Seck)
 
Cet article, fulmine le responsable, “raconte des balivernes”. “A la place du travail qu’ils (hauts-conseillers) doivent accomplir face aux attributions qui leur sont dévolues, ils ne parlent que de voitures, de cartes, d’insignes, de macarons et de passeports diplomatiques. C’est honteux”, ajoute le parlementaire qui dit n’avoir pas voté à l’Assemblée nationale, “dans le premier budget du HCCT, une rubrique appelée “acquisition de véhicules pour les Hauts Conseillers”. 

Donc, à ceux qui s’agitent, il demande de prendre la hauteur, car “un Etat, c’est la discrétion et la responsabilité. Et on ne peut pas étaler sur la place publique le fonctionnement d’une Institution”. Cheikh Seck de rappeler que les passeports diplomatiques sont délivrés par le Ministère des Affaires étrangères, après accord du Chef de l’Etat. 

“Aux Commanditaires et aux Commandités, je leur demande de garder le calme car cette institution, elle est nouvelle et elle ne peut pas, dès son installation, atteindre sa vitesse de croisière. Le monde ne s’est pas fait en un seul jour et tout bon Sénégalais soucieux du devenir de ce pays doit toujours souhaiter et prier pour que Benno Bokk Yaakaar soit plus fort, et que les leaders Macky Sall, Moustapha Niasse et Ousmane Tanor Dieng continuent leur compagnonnage pour un Sénégal émergent”, enjoint-il. 

Le Haut conseil des collectivités territoriales est fort de 150 membres dont 80 ont été élus au suffrage indirect. Les 70 ont été nommés par le président de la République pour une durée de 5 ans. Par contre, son Président a été élu par l’Assemblée pour un mandat d’un an renouvelable. Toute cette agitation, dit-on, aurait pour but de ne pas reconduire le socialiste. 


Source: Enquête
 
 

Dakarflash6



Nouveau commentaire :