Menu
DakarFlash
DakarFlash.com

Hausse du prix de l’électricité : « Ce qui explique les arbitrages et réajustements qui ont été opérés » (ministre des Énergies)


Rédigé par DakarFlash.com, le Mardi 31 Décembre 2019 || 38 partages || 0 commentaires

Les raisons de la hausse du prix de l’électricité ont été avancées ce lundi par Mouhamadou Makhtar Cissé, ministre du Pétrole et des Energies. À la télévision nationale (Rts1), où il a été invité pour s’expliquer sur la hausse des prix de l’électricité, l’ancien directeur général de la Senelec s’est expliqué. C’était dans le cadre d’un plateau qu’il a partagé avec ses collègues Amadou Hott, en charge de l'Économie, du Plan et de la Coopération et le Pr Moussa Baldé, ministre de l'Agriculture et de l'Equipement rural.
 
‘’Ce qui justifie le prix, c’est un ensemble. C’est une agrégation de tous ces éléments. Tout ce qui concourt à fabriquer l’électricité est important. Nous dépendons des cours mondiaux du pétrole, il y a également les fluctuations du dollar qui était à 416 Francs en 2011 il est à 600 Francs aujourd’hui. Il y a également l’inflation, les lubrifiants, les machines. (…). À un moment l’État est obligé d’arbitrer dans ses priorités, d’affecter une partie de ses ressources à d’autres secteurs névralgiques qui ont besoin de soutien et de dire je ne peux pas continuer à subventionner la facture d’électricité du ministre Amadou Hott etc… Ils ont les moyens de payer, ils peuvent supporter leur part, mais je vais continuer à supporter la facture d’électricité de 112 ménages sénégalais. Et cet argent permettra à Senelec de continuer à fonctionner et surtout de prendre en charge la question de l’accès universel à l’électricité’’, a dit le ministre.  
 
Il a aussi relevé la nécessité de ne ‘’pas oublier les 50% de sénégalais, particulièrement dans le monde rural qui n’ont pas encore accès à l’électricité. Et c’est ce même État qui est obligé de donner aux dakarois de l’électricité qui doit donner de l’électricité à Fongolimbi, et partout ailleurs dans le Sénégal. Voilà un peu ce qui explique les arbitrages et réajustements qui ont été opérés’’.
 
 
Mouhamadou Makhtar Cissé, dans sa séance d’explication a aussi indiqué que ‘’tous les consommateurs ne vont pas débourser plus. Quand vous prenez la clientèle de Senelec. C’est à peu près 1,5 million de clients les 612 000 clients ne sont pas concernés. Il y a une logique, dans toutes les politiques qui sont développées il y a un souci d’équité et de justice sociale. Donc les familles les plus vulnérables ne sont pas impactées par ce réajustement tarifaire. Parce que la tarification se fait en trois tranches et ces familles-là se trouvent dans la première tranche. Vous pouvez encore le vérifier, dans cette première tranche le kilowatt/heure est encore vendu à 90,5 francs. Beaucoup de personnes qui sont allées à la dernière marche ne sont même pas concernées, mais elles ne le savent pas. C’est à nous de leur donner la bonne information’’, a-t-il indiqué.

DakarFlash3



Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 24 Janvier 2020 - 13:04 Kaolack: Mouhamed Cisse sera enterré à Medina Baye