Menu
DakarFlash
DakarFlash.com

Idrissa Seck n’a plus confiance dans les institutions du Sénégal


Les pouvoirs législatif et judiciaire ont fait allégeance au Président Macky Sall. C’est la conviction d’Idrissa Seck dépité par le passage en force perpétré par la majorité parlementaire, pour avaliser la loi sur le parrainage. Et le président du Rewmi de déclarer que face à une telle situation, la seule voie qui reste à l’opposition est de se rabattre sur les juridictions internationales pour poursuivre le combat.

Rédigé par DakarFlash.com, le Samedi 21 Avril 2018 || 84 partages || 1 commentaires

Idrissa Seck n’a pas raté le chef de l’Etat lors de la rencontre qu’il a organisée dans sa résidence du Point E, ce vendredi. En effet, le président du Rewmi, qui qualifie le chef de l’Etat de «triple violeur » de la Constitution a fait savoir qu’il portait le combat contre le vote de la loi sur le parrainage aux niveaux des instances internationales, notamment à la Cour de justice de la Cedeao. 

Et pour cause, fait savoir l’ancien maire de Thiès, les institutions sénégalaises, aussi bien le pouvoir judiciaire que législatif, ont tendance à avaliser les décisions du chef de l’Etat sans pour autant tenir compte de la loi ou de l’intérêt des populations. 

Après avoir développé ses arguments, le président du Conseil départemental de Thiès de se demander, si après ces constats, il va faire des recours auprès de ces mêmes instances précitées ? La réponse, à l’en croire, est naturellement non. Ce qui le motive à se rabattre au niveau de la Cedeao. 

«J’estime, malgré l’existence de quelques très bons magistrats honnêtes, rigoureux, qui souffrent pour l’état de sa magistrature, force est de constater que l’institution judiciaire comme le Parlement se sont prosternés devant l’Exécutif. Du coup, ces deux pouvoir ne sont plus dignes de ma confiance», a-t-il martelé. 

Et d’ajouter : «c’est pour cela que j’ai pris une initiative en direction des autres leaders politiques et de la société civile, pour leur dire soyons en bloc, allons déposer un recours auprès de la Cedeao, pas sous l’angle de la violation de la Constitution, mais sous l’angle de la rupture d’égalité des citoyens devant un certain nombre de droits… »


Pressafrik

Dakarflash2




1.Posté par VANESSA le 21/04/2018 20:01

appel 783709107 770939254 Cc mes loulous envie d un massage paradisiaques
pour une halte détente après une dure journée de travail venez découvrir
la sensation du nuru massage et vous auriez la possibilité de bénéficier à des massages variés ou vous et moi fusionneront
dans l intimité l ambiance la discrétion et l hygiène Doux - relaxant - tonifiant - sportif - Lomi Lomi - Massage sénégalaise

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >