Menu
DakarFlash
DakarFlash.com

Il mettait de l’eau du robinet dans des bouteilles de « Ba Eau Bab » et de « Kirène » qu’il vendait…


Rédigé par DakarFlash.com, le Mercredi 3 Avril 2019 || 382 partages || 0 commentaires

Il mettait de l’eau du robinet dans des bouteilles de « Ba Eau Bab » et de « Kirène » qu’il vendait…
 

Ex-agent de la société Canadienne BottlingCompany (Cbc), Amara Diambo n’a rien trouvé à faire que de mettre de l’eau du robinet dans des bouteilles de Aquaterra, Ba Eau Bab et Kirène qu’il commercialisait sur le marché. Il comparaissait hier devant la barre des flagrants délits de Dakar. Ses collaborateurs, Baba Diop et Cheikh Tidiane Diop ont écopé 2 mois assortis du sursis, contrairement à Ibou Ndao et Mamadou Issa Ba qui ont été relaxés par le tribunal.

 

Après la découverte de la tromperie de l’ex-agent de la société Canadienne, Bottling Company (société spécialisée dans le traitement d’eau mise en bouteille), Amara Diambo, les consommateurs de cette eau ont de quoi s’inquiéter pour leur santé.

En effet, le sieur Diambo vendait sur le marché de l’eau du robinet qu’il mettait dans des bouteilles d’Aquaterra, de Ba Eau Bab et de Kirène. Ainsi, c’est à l’issue d’une dénonciation anonyme que «l’entreprise délictuelle» de Amara Diambo a été découverte par la Section de recherches de la gendarmerie.

Ce dernier a été interpellé avec ses collaborateurs, les nommés Mamadou Issa Ba, Ibou Ndao, Baba Diop et Cheikh Tidiane Diop, pour association de malfaiteurs, vol au préjudice de l’employeur, complicité, tromperie sur la qualité et la nature d’un produit alimentaire et exercice d’une profession réglementée sans autorisation administrative préalable.

Traduits hier devant la barre des flagrants délits de Dakar, les prévenus ont chacun donné sa version des faits. Le chauffeur qui procédait aux livraisons, Mamadou Issa Ba, a déclaré avoir apporté ces bouteilles d’eau à des clients pour le compte de la société.

Toutefois, il ajoutait que Diambo l’envoyait également à l’usine pour acheter et compenser les bouteilles vides. Ibou Ndao a confié avoir été recruté pour remplir et bouchonner les bouteilles, chaque matin. Il a affirmé n’avoir jamais livré de bouteilles d’eau. Mais, il a expliqué avoir vu le logo Aquaterra collé sur les bouteilles d’eau.

Toujours est-il que, selon lui, il ignorait que la marque appartenait à autrui. Son pourvoyeur de bouchons mis sur les bouteilles après remplissage, Cheikh Tidiane Diop, de soutenir qu’il lui vendait 15 bouchons à 3.000 F.

L’initiateur de ce projet, Amara Diambo, a clairement expliqué au juge que pour fermer les bouteilles d’eau, il prenait des bouchons qui devaient être jetées à la poubelle. Toutefois, il a confirmé avoir recruté ces co-inculpés qui, selon lui, ignoraient cette activité illicite dans laquelle il évoluait. Il a précisé avoir vendu à 4 millions le matériel qu’il utilisait au nommé Ibrahima Edouard Cissé. Ce dernier a confirmé ces aveux devant le tribunal avant de demander 1.250.000 F de dommages et intérêts. L’avocat de la société canadienne Cbc, Me Amadou Sow, a réclamé 10 millions d’intérêts civils.

Finalement, Amara Diambo a été condamné à 1 an dont 3 mois ferme pour tromperie sur la qualité de la marchandise et mise en vente avec 1 million F qu’il doit payer à chacun des parties civiles. Tandis que Baba Diop et Cheikh Tidiane Diop ont écopé de 2 mois assortis du sursis avant que Ibou Ndao et Mamadou Issa Ba ne soient relaxés par le tribunal.


DakarFlash3



Nouveau commentaire :