Menu
DakarFlash
DakarFlash.com

Kaolack : arrêté pour trafic de drogue, il fait entrer 15 cornets de yamba à la prison!


Rédigé par DakarFlash.com, le Vendredi 13 Décembre 2019 || 97 partages || 0 commentaires

Kaolack : arrêté pour trafic de drogue, il fait entrer 15 cornets de yamba à la prison!
Le tribunal de grande instance de Kaolack, en son audience du mercredi 11 décembre, a jugé deux affaires de détention de chanvre indien à l’intérieur de la Maison d’Arrêt et de Correction.

Les prévenus Mamadou Ndiaye et Mamadou Séne, jakartamens de profession, qui avaient convoyé un colis contenant 15 boulettes de chanvre indien à l’intérieur de la prison, ont comparu les premiers.

 

Devant la barre, le sieur Ndiaye a soutenu que c’est son patron Mamadou Séne, empêché par la mort de son fils, qui lui a téléphoné pour lui dire d’aller chercher un colis dans l’horaire de Dakar pour le donner à un certain Ousseynou Samb, prisonnier à la MAC.

« Il m’avait bien dit de vérifier la contenance du colis, continue t-il. Mais la drogue était bien cachée dans un pot de lait corporel, mélangée avec des paquets de lait en poudre et du café. C’est qui m’a empêché de la voir », termine t-il avec regret.

 

Dans sa réquisitoire, le Procureur a demandé le relaxe des deux jakartamens. « Même s’ils ont bien convoyé la drogue à la MAC, il n’apparaît nulle part dans le dossier qu’ils étaient au courant que le colis contenait de la drogue », a-t-il argumenté.

Pour Ousseynou Samb, bénéficiaire du colis, qui attend un procès à la prison pour les mêmes faits, le ministère public a requis une peine de 10 ans de prison ferme d’emprisonnement.

Le tribunal qui a prononcé son verdict l’a condamné à 10 ans. Un autre de ses acolytes, Samba Diao, pris avec 16 cornets de yamba a l’intérieur de la MAC, a écopé de la même peine.

En détention préventive pour trafic de drogue et vol, les deux condamnés vont encore se présenter à la barre le 16 décembre lors des audiences de la chambre criminelle.

14 dossiers impliquant 28 personnes ont été jugés par le tribunal de grande instance de Kaolack ce mercredi. Six étaient des cas de coups et blessures, deux concernaient des accidents de voitures et le reste des cas de trafic de drogue.


DakarFlash3



Nouveau commentaire :