Menu
DakarFlash
DakarFlash.com

L’acteur Mabô Kouyaté, du film « Moi César, 10 ans 1/2, 1m39 » est décédé


Rédigé par DakarFlash.com, le Vendredi 5 Avril 2019 || 383 partages || 0 commentaires

L’acteur Mabô Kouyaté, du film « Moi César, 10 ans 1/2, 1m39 » est décédé
 

Mabô Kouyaté est décédé le mercredi 3 avril 2019 à l’âge de 29 ans. L’acteur Mabô Kouyaté, qui avait été révélé dans le film « Moi César, 10 ans 1/2, 1m39 m », est décédé ce mercredi 3 avril à l’âge de 29 ans. La nouvelle a été annoncée par le maire des Lilas (Seine-Saint-Denis), Daniel Guiraud, sur la page Facebook de sa ville. « Nous sommes sous le choc de la terrible nouvelle de la disparition de ce talentueux artiste lilasien, RIP MABÔ! », a-t-il indiqué.

Les circonstances de sa mort ne sont pas encore connues. Dans « Moi César, 10 ans 1/2, 1m39 m », une comédie de Richard Berry qui a marqué toute une génération, Mabô Kouyaté incarnait Morgan Boulanger, meilleur ami de César, interprété par Jules Sitruk. Ils étaient tous deux amoureux de Sarah Delgado (Joséphine Berry) et l’emmenaient dans une aventure de l’autre côté de la Manche, à la recherche du père de Morgan.

Trio inséparable à l’écran, les acteurs étaient également restés très proches hors-caméra. Ils s’étaient retrouvés en octobre dernier, 16 ans après la sortie du film, et espéraient un jour pouvoir tourner la suite. Jeudi soir sur Instagram, Jules Sitruk a rendu hommage à son ami en publiant une photo d’eux dans le film qui les a fait découvrir, avec en légende un cœur brisé.

Quant à Joséphine Berry, elle a adressé un message touchant à l’acteur disparu. « Tu es maintenant soulagé. Que ton âme repose en paix mon cher et tendre Mâbo. Tu irradiais l’amour, la gentillesse, la bienveillance. Je t’aime si fort. Je n’ai pas de mots pour exprimer ma tristesse et ma douleur. Prenez soin des gens qui vous sont chers, dites leur que vous les aimez.

La vie est trop courte pour reporter les choses au lendemain », a-t-elle écrit. Richard Berry, le réalisateur du film, a lui aussi rendu un vibrant hommage au jeune homme. « Mâbo, ma gueule d’amour. Si bon si tendre. À fleur de peau. Tu n’as pas supporté la violence de cette vie. Immense douleur », a-t-il écrit sur Instagram.


Dakarflash4



Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >