Menu
DakarFlash
DakarFlash.com

L’histoire ignoble derrière l’acte odieux de l’homme qui a tué son épouse à cause de 600 000 francs


Rédigé par DakarFlash.com, le Mercredi 28 Novembre 2018 || 960 partages || 1 commentaires

L’histoire ignoble derrière l’acte odieux de l’homme qui a tué son épouse à cause de 600 000 francs

L’histoire ignoble derrière l’acte odieux de l’homme qui a tué son épouse à cause de 600 000 francs que la dame lui avait prêtés….

Gérante d’un point de transfert d’argent Mbossé Thiam a été mortellement poignardée par son mari Moustapha Sarr, qui a attendu patiemment que les clients de son lieu de travail partent pour la trouver à l’intérieur afin de commettre l’irréparable. Moustapha Sarr avait pris 600 milles francs du point Wari où était employée sa femme. Malgré une plainte contre lui, il était revenu pour demander une médiation avec sa femme qui avait fini de demander et obtenu le divorce » nous a raconté une amie de la défunte.

À Nietty Gouy où habite la défunte, l’émotion est à sa comble. Le caractère prémédité et violent du meurtre a du mal à passer. » Comment peut – on tuer aussi sauvagement une femme qui a porté notre enfant ? Avec plusieurs coups de couteaux ! » se désole le voisinage.

Ayant pris la fuite après son meurtre, le sieur Sarr est activement recherché par la police qui a ouvert une enquête. La défunte inhumée aujourd’hui à 17 heures.
Membre très engagée de la Commission d’organisation au service du khalife Ababacar Sy (Coskas), Mbossé Thiam a été poignardée par son mari. Et depuis sa mort, ses amis du Coskas la pleurent sur les réseaux sociaux.

Pour rappel, il y a quelques jours, Mbossé Thiam a été battue sur son lieu de travail par son mari. Elle a perdu la vie avant d’arriver à l’hôpital.



Senenews


Dakarflash2




1.Posté par gore le 28/11/2018 23:43
thieuye mon chaire pays natale c transformé en cimetière dèlène diamou yalla ragale lêne yalla heure lêne yalla tes khameni adouna dou keur diare diarela la rek alalou adounaby diaroule bakane des yalla na yalla same tes sopi nieupe barke mouhamed

Nouveau commentaire :