Menu
DakarFlash
DakarFlash.com

LA VERITE SUR LES ELEVES EXCLUS DU BAC TECHNIQUE A THIES: Un seul élève trichait, les téléphones trouvés dans les…


Rédigé par DakarFlash.com, le Mercredi 18 Juillet 2018 || 459 partages || 0 commentaires

LA VERITE SUR LES ELEVES EXCLUS DU BAC TECHNIQUE A THIES: Un seul élève trichait, les téléphones trouvés dans les…

L’Office du Baccalauréat ne badinait pas en interdisant les téléphones portables dans les centres d’examen. Et certains élèves du centre lycée Amary Ndack Seck de Thiès l’ont appris à leurs dépens. 157 candidats ont été exclus de l’examen à cause de leurs téléphones portables.

Alors qu’il était clairement mentionné sur les convocations que les téléphones portables n’étaient pas admis dans les centres d’examen, des élèves ont voulu braver l’interdit. Tout est parti d’un élève qui utilisait son portable et d’après les témoignages, l’élève trichait. Ce qui a provoqué l’ire du président du jury, qui a ordonné une fouille des candidats qui a conduit à la découverte de 157 téléphones. «Des policiers ont débarqué dans les classes en pleine épreuve et ont fouillé dans les sacs des candidats se trouvant au-devant du tableau. Et là, ils ont trouvé des portables éteints dans leurs sacs, le président du jury a alors repris leurs convocations, empêchant ainsi à 157 candidats de poursuivre les épreuves du jour», déclare un témoin. «C’est acceptable, puisque les portables sont interdits dans les centres», estime-t-il.

Safiétou Niane va porter plainte : «Il est inconcevable que mon enfant soit ajourné à cause d’une histoire banale de téléphone portable éteint dans un sac»

Mais tout le monde n’est pas de cet avis. Safiétou Niane, mère d’un candidat exclu, compte saisir la justice. «Il ne figure nulle part dans la loi sénégalaise que le portable dans le centre d’examen est une fraude qui peut conduire à l’exclusion de l’élève», déclare-t-elle. Selon elle, c’est de l’abus. «Il est inconcevable qu’après tant de mois de sacrifice et de préparation, son enfant soit ajourné et exclu avec des mesures disciplinaires possibles, à cause d’une histoire banale de téléphone portable éteint dans un sac», souligne-t-elle.
Les 157 candidats resteront ajournés pour 5 ans. Pour Mamadou Massar Diop, président de l’Union des associations des parents d’élève de Thiès, cette situation est à déplorer, puisque les parents devaient prendre les devants pour l’éviter, mais il impute la responsabilité aux élèves fautifs, puisque, dit-il, ils devaient suivre les recommandations de l’Office du Bac.
Pour sa part, l’inspecteur d’Académie Talla Faye ne s’est pas prononcé sur les élèves exclus de l’examen du Bac. Il s’est juste réjoui du respect des recommandations de l’Office du Bac par les présidents de Jury et surveillants en marge de la tournée que le gouverneur de la région effectuait dans les centres d’examen, au premier jour du démarrage des examens du Bac.


Dakarflash2



Nouveau commentaire :