Menu
DakarFlash
DakarFlash.com

La Cedeao plane sur le procès en appel de Khalifa Sall


Rédigé par DakarFlash.com, le Lundi 9 Juillet 2018 || 197 partages || 0 commentaires

 

Le procès en appel de la Caisse d’avance s’ouvre aujourd’hui lundi au Palais de Justice de Dakar. Le maire de Dakar sera face  au juge de la Cour d’appel de Dakar. Et tous deux prêteront une oreille attentive à la décision de la Cour de justice de la Cedeao qui estime que les droits de Khalifa Sall ont été violés.

L’acte 2 du procès Khalifa Sall sera décisif au niveau de la Cour d’appel. Au moment où la Cour de la Cedeao vient de condamner l’Etat du Sénégal en jugeant arbitraire la détention du maire de Dakar.

aujourd’hui, chaque partie a fini  de faire sa propre lecture de la décision de la Cour de justice de la Cedeao  diversement interprétée.

Même si la cour sous-régionale n’évoque pas expressément la libération du maire de Dakar, il n’en demeure pas moins que ses avocats en tirent la conséquence aux fins d’annuler toute la procédure  entachée de vices de procédure. Aussi attendent-ils que la Cour d’appel libère illico presto leur client.

Et pour les avocats de l’Etat, la décision de la Cour de la Cedeao n’a jamais ordonné la libération de Khalifa et Cie.  Mais pour le reste, mentionnent-ils, l’Etat du Sénégal se soumettra au verdict rendu par la Cour de justice de la Cedeao.

Khalifa Sall, condamné à 5 ans ferme par le Tribunal  correctionnel de Dakar et une amende de 5 millions de Fcfa, dans le cadre de la Caisse d’avance, a été reconnu coupable des infractions de faux et usage de faux, association de malfaiteurs et escroquerie portant sur des deniers publics…


DakarFlash3



Nouveau commentaire :