Menu
DakarFlash
DakarFlash.com

La Corée du Nord se dit prête à discuter: et après?


Rédigé par DakarFlash.com, le Mercredi 7 Mars 2018 || 57 partages || 0 commentaires

La Corée du Nord se dit prête à discuter: et après?
 

Selon Séoul, la Corée du Nord s'est dit prête à discuter avec Washington et à renoncer à ses bombes atomiques et ses missiles balistiques en échange de garanties sur sa sécurité, dernier épisode du rapprochement amorcé dans la péninsule à l'occasion des jeux Olympiques d'hiver.

Cette situation est-elle inédite?
Des décennies de tentatives occidentales pour persuader Pyongyang d'abandonner son programme d'armes nucléaires ont échoué. L'accord-cadre de 1994 octroyait au Nord des réacteurs civils et des aides en échange d'une dénucléarisation. Il est devenu caduc lorsque Washington a accusé Pyongyang de relancer secrètement son programme d'armement et que des retards dans les aides ont provoqué la colère de la Corée du Nord. En 2003, des discussions à six sous l'égide de Pékin ont débuté, réunissant les Etats-Unis, les deux Corées, le Japon et la Chine. La Corée du Nord s'est engagée à renoncer à ses programmes nucléaires en 2005, mais a procédé à son premier essai nucléaire l'année suivante. Elle est sortie des discussions trois ans plus tard, procédant à son deuxième essai peu de temps après. Pyongyang a depuis continué sa course aux armements, qui s'est encore accélérée avec l'arrivée au pouvoir de Kim Jong Un en 2011. En 2017, Pyongyang a effectué son sixième essai et lancé des missiles capables selon lui d'atteindre les Etats-Unis


DakarFlash3



Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >