Menu
DakarFlash
DakarFlash.com

La Corée du Nord tire des “projectiles non identifiés”, Washington ne veut pas “sur-réagir”


La Corée du Nord a procédé mardi à de nouveaux tirs de projectiles, le quatrième essai du genre en 12 jours, en dénonçant le début d’exercices militaires entre Séoul et Washington. Les États-Unis ne veulent pas “sur-réagir” afin de ne pas fermer la porte à la diplomatie, a assuré mardi le chef du Pentagone, Mark Esper.

Rédigé par DakarFlash.com, le Mardi 6 Août 2019 || 108 partages || 0 commentaires

 

Alors qu’on lui demandait si la nouvelle politique américaine était de ne rien faire tant qu’il s’agit d’engins de courte portée, M. Esper a assuré que ce n’était pas le cas. “Je ne dirais pas que nous ne faisons rien”, a-t-il répondu. “Nous prenons ces tirs au sérieux, nous les suivons de près, nous essayons de comprendre ce qu’ils font et pourquoi, mais nous devons aussi faire attention à ne pas sur-réagir et nous mettre dans une situation où la diplomatie serait exclue”.

Tournée en Asie pour le nouveau ministre de la Défense

Les États-Unis n’ont toutefois pas l’intention de réduire encore leurs exercices militaires conjoints avec la Corée du Sud, a souligné le chef du Pentagone. “Nous avons fait certains ajustements après la rencontre” du président américain Donald Trump avec le dirigeant nord-coréen Kim Jong Un en juin, a-t-il rappelé. “Mais en même temps, nous devons maintenir notre degré de préparation” militaire.


DakarFlash3



Nouveau commentaire :